Tous les sports

JO de Sotchi - Super-combiné : les Français bredouilles

Par Virginie Salanson, France Bleu Isère et France Bleu Pays de Savoie vendredi 14 février 2014 à 13:16

Chute de Thomas Mermillot Blondin en slalom, Super Combiné, ski alpin, sochi 2014
Chute de Thomas Mermillot Blondin en slalom, Super Combiné, ski alpin, sochi 2014 © Maxppp

La première manche, en descente, ne leur avait pas laissé le choix ce vendredi. Les trois Français en lice pour le super-combiné de ski alpin des JO de Sotchi, n'avaient pas droit à l'erreur dans le slalom. Ils seront finalement bredouilles : Alexis Pinturault enfourche un piquet, Thomas Mermillod Blondin chute et Adrien Théaux termine sa course, mais sans médaille, à la 17e place.

Énorme déception pour Pinturault

Pas de médaille française en super-combiné, pour ces Jeux Olympiques de Sotchi. Le favori, Alexis Pinturault, 22 ans, n'a pas terminé le slalom ce vendredi midi.

Vingt-troisième temps de la descente le matin, Alexis Pinturault était condamné à attaquer fort dans le slalom ce midi. Mais à mi-parcours, il a enfourché un piquet, avant de terminer sur le bas-côté de la piste.

Le skieur haut-savoyard faisait pourtant figure de favori, en tant que leader de la coupe du monde de la spécialité.

Prostré de longues minutes

Après être resté prostré de longues minutes sur le bord de la piste, Alexis Pinturault s'est finalement exprimé sur la ligne d'arrivée. Fidèle à lui-même, très mature malgré ses 22 ans, il s'est dit "forcément déçu ", mais toujours calme : "on ne va pas s’affoler, on va rester concentrés. Ça reste du sport, ça peut bien aller le lendemain. Donc faut continuer sur cette voie là, rester calme. Il me reste le Géant et le Slalom. Je vais essayer de me reposer et de repartir sur ces pistes.. serein ! "

Slalom fatal aux Français

Dans ce même slalom, décidément fatal aux Français, c'est l'autre haut-savoyard, originaire du Grand-Bornand, Thomas Mermillod Blondin qui a chuté. Le Français n'avait pas le choix, il l'a reconnu, s'il voulait avoir une chance, il devait "envoyer un gros slalom " après sa 27e place en descente le matin. Un manque de vigilance de quelques secondes aura suffit à l'envoyer à terre : "un dixième de seconde d'inattetion et au tapis direct " a-t-il analysé à l'arrivée. "Je me suis engagé, je me suis donné, mais ça n'a pu voulu rigoler. Ni sur la descente ce matin, ni au slalom. Des journées comme ça, c’est pas simple " a-t-il conclu, laconique, avant de confirmer qu'il serait bien au départ du super G dimanche.Le dernier Français engagé, le skieur de Val ThorensAdrien Théaux, réussit, lui, à terminer la course. Il se classe 17e du slalom, le même classement que le matin en descente.

L'équipe de France de ski alpin n'avait remporté aucune médaille aux JO de Vancouver en 2010, et aucun coureur n'est monté sur le podium lors des quatre premières courses de l'édition 2014.

Au final, c'est le Suisse** Sandro Viletta qui est sacré champion olympique de super-combiné, devant le Croate Ivica Kostelic, en argent, et l'Italien Christof Innerhofer, en bronze.

 

jo tableau des médailles - Radio France
jo tableau des médailles © Radio France
 

jo le calendrier des épreuves - Radio France
jo le calendrier des épreuves © Radio France

jo sotchi 2014 - Radio France
jo sotchi 2014 © Radio France

Partager sur :