Tous les sports

JO de Sotchi - Super-G : Marie Marchand-Arvier en larmes

Par Virginie Salanson, France Bleu Isère et France Bleu Pays de Savoie samedi 15 février 2014 à 8:39 Mis à jour le samedi 15 février 2014 à 9:32

Jo de Sochi - Marie Marchand-Arvier lors de sa chute en descente mercredi aux JO de Sochi
Jo de Sochi - Marie Marchand-Arvier lors de sa chute en descente mercredi aux JO de Sochi © Maxppp

La skieuse des Contamines-Montjoie (74) est sortie de piste ce samedi dans le super-G féminin de ces Jeux Olympiques de Sotchi, en Russie. Marie Marchand-Arvier était la seule Française engagée en vitesse. Elle avait déjà chuté en descente mercredi. La piste du super-G, très technique, a été fatale à de nombreuses concurrentes, avec huit abandons sur les 11 premières skieuses à s'engager.

Véritable hécatombe Les Jeux Olympiques c'est fini pour Marie Marchand-Arvier, seule Française engagée en vitesse.Ces JO de Sotchi auront été un échec pour la skieuse originaire des Contamines-Montjoie, en Haute-Savoie. Ce samedi, lors du super-G, la Vice-championne du monde de la discipline, en 2009 à Val d'Isère, n'a pas échappé à l'hécatombe et est rapidement sortie de piste.

Comme sept des dix premières concurrentes à s'élancer, elle s'est fait piéger par le tracé dessiné de Florian Winkler, l'entraîneur autrichien de la championne olympique du jour, Anna Fenninger.

Un cri et des larmes La Française a laissé échappé un long cri de rage au moment de sa sortie, avant de fondre en larmes au bas de la piste.

Dans sa première déclaration, les yeux encore humides, elle a avoué : "ce sont des moments pas faciles dans une carrière, surtout que j'ai préparé ces JO d’une manière très pro ".  

Pour ces Jeux, Marie Marchand-Arvier faisait figure de rescapée parmi les skieuses françaises, en l'absence notamment de Marion Rolland, blessée. Elle avait pour objectif d'effacer la malédiction de l'équipe de France de ski alpin, rentrée bredouille de Vancouver en 2010 et pointée absente des quatre premières courses de l'édition 2014.

"Je suis loin d'être à terre" Mais, mercredi, lors de la descente, Marie Marchand-Arvier avait été victime d'une sévère chute. Ce samedi, après sa sortie de piste, elle s'est quand même voulue combative : "il faut que je fasse avec et que je reparte avec d’autres ambitions. Je sais que je suis très soutenue. C'est plus facile de célébrer des victoires. Mais je sais que je suis loin d’être à terre, il va falloir repartir ".

Le podium final de ce super-G voit Anna Fenninger décrocher l'or, une première médaille pour cette Autrichienne dans un grand événement. Sur la deuxième marche, l'Allemande Maria Höfl-Riesch en argent et enfin, en bronze, une autre Autrichienne, Nicole Hosp.

jo tableau des médailles - Radio France
jo tableau des médailles © Radio France
 

jo le calendrier des épreuves - Radio France
jo le calendrier des épreuves © Radio France

jo sotchi 2014 - Radio France
jo sotchi 2014 © Radio France

Partager sur :