Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo

JO de Tokyo : l'Alsacien Guillaume Burger décroche finalement une nouvelle sélection

L'affaire avait fait beaucoup de bruit : il y a quelques jours, la sélection aux JO du kayakiste alsacien Guillaume Burger en monoplace était annulée par la fédération internationale à cause d'une erreur qu'elle avait elle-même commise. Finalement, Guillaume Burger ira bien à Tokyo.

Guillaume Burger ici au centre lors d'une compétition en 2017.
Guillaume Burger ici au centre lors d'une compétition en 2017. © Maxppp - Nicolas Créach

Guillaume Burger décroche une seconde qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Il y a 15 jours, le kayakiste de Lampertheim a s'est qualifié une première fois, mais  s'est vu retirer son ticket en monoplace par la fédération internationale à cause d'une erreur administrative qu'elle avait elle-même commise. Alors qu'elle lui avait attribué sa place, la fédération s'était rendu compte le lendemain que l'équipe de France n'était pas en mesure d'obtenir une place pour les JO dans la course en question. Du coup, la fédération internationale avait attribué le ticket olympique à un athlète norvégien, arrivé troisième.

La décision avait provoqué une vague d'indignation dans le monde du sport. 

Finalement, Guillaume Burger est sélectionné aussi en K2, en kayak à deux places, par la fédération française.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

L'Alsacien pourrait aussi disputer les JO en monoplace si le Tribunal arbitral du sport lui donne gain de cause. Guillaume Burger a longtemps ramé pour le club de Strasbourg, Strasbourg Eaux-Vives, avant de partir en 2018 pour le CKCIR, un club d'Ille et Vilaine en Bretagne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess