Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

JO Paris-2024 : la candidature de Tahiti validée, pas de surf à Lacanau

-
Par , France Bleu Gironde

Même si l'espoir était mince, Lacanau n'avait pas voulu renoncer. Mais ce mardi, le CIO a validé la candidature de Tahiti pour les épreuves de surf des Jeux Olympiques de Paris 2024.

Le président de la fédération tahitienne de surf estime que cette décision va "redonner ses titres de noblesse à la Polynésie où le surf a débuté".
Le président de la fédération tahitienne de surf estime que cette décision va "redonner ses titres de noblesse à la Polynésie où le surf a débuté". © AFP - GREGORY BOISSY

Pour la première fois, des épreuves olympiques auront lieu bien loin de la ville-hôte : plus de 15 000 kilomètres ! Le Comité international olympique (CIO) a définitivement validé ce mardi la candidature de Tahiti pour les épreuves de surf des JO de Paris 2024. La vague de Teahupo'o, un spot bien connu -et apprécié- des surfeurs, a été choisie au détriment des sites de Biarritz, Hossegor, La Torche et Lacanau. Si la décision de la commission exécutive du CIO était prévisible, la station balnéaire girondine n'avait pourtant pas perdu tout espoir.

Après la préférence donnée à Tahiti en décembre 2019 par le Comité d'organisation (COJO), le maire de Lacanau Laurent Peyrondet se disait sceptique sur la candidature arrivée sur le tard, et qu'il jugeait peu pertinente en matière notamment de développement durable. Tahiti apporte cependant davantage de garanties sur la vague optimale que pourront surfer les athlètes. Il faudra néanmoins attendre la fin de l'année 2020 pour que le programme complet des Jeux Olympiques de 2024 soit arrêté.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu