Sports

JO Rio 2016 : le kayakiste sedanais Etienne Hubert entre en lice

Par Alexandre Blanc, France Bleu Champagne-Ardenne mercredi 17 août 2016 à 5:00

Le kayakiste Etienne Hubert
Le kayakiste Etienne Hubert © Radio France - Alexandre Blanc

En 2012, Etienne Hubert n’avait pas décroché sa qualification malgré ses titres internationaux. Le kayakiste sedanais participe à ses premiers Jeux Olympiques, à Rio, en kayak biplace et quatre place sur 1000 mètres.

Du plus loin qu’il se souvienne, Etienne Hubert a toujours ramé. Depuis ses premiers coups de pagaie à l’âge de 3 ans dans les Ardennes sous l’oeil de ses parents, le Sedanais aujourd’hui âgé de 28 ans peine à se souvenir de la plus longue période qu’il ait passé sans embarquer dans un canoë ou un kayak.

"En 2012 , après ma non-qualification, j’ai décidé de ne pas pagayer pendant 6 semaines. Je suis parti en road-trip tout seul en Norvège, avec mon hamac. Mais au final, j’ai quand même fait du kayak extrême en rivière avec des gens que j’ai rencontrés sur place !", raconte l’incorrigible rameur.

Pourtant auréolé d’un titre de champion du monde sur 1000 mètres en kayak quatre places en 2010, Etienne Hubert, dans une mauvaise passe, n’était même pas parvenu à se qualifier pour la course continentale de rattrapage de sélection pour les Jeux Olympiques de Londres.

Cette fois, il est bien au départ de ses premiers Jeux Olympiques, sur 1000 mètres, ce mercredi 17 août à 14h (heure française) en biplace avec Arnaud Hybois, puis le vendredi 19 août à 14h50 en kayak à quatre.  "La concurrence est très très dense ; on a terminé sixièmes à deux secondes en biplace aux derniers championnats du monde"

Pour aborder au mieux la compétition olympique, Etienne Hubert s‘est adjoint cette année les services d’un préparateur mental.

Partager sur :