Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Jo-Wilfried Tsonga remporte le Moselle Open pour la 4ème fois de sa carrière

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Maine, France Bleu

Jo-Wilfried Tsonga a eu bien du mal à se défaire du Slovène Aljaz Bedene en finale du Moselle Open de tennis ce dimanche. Aux Arènes de Metz, il aura eu besoin de 2h47 pour s'adjuger l'édition 2019 et son 4ème titre à Metz. Le score : 6-7, 7-6, 6-3

Jo-Wilfried Tsonga a dû batailler, mais au final, c'est bien lui qui brandit le trophée du Moselle Open 2019.
Jo-Wilfried Tsonga a dû batailler, mais au final, c'est bien lui qui brandit le trophée du Moselle Open 2019. © Radio France - Arthur Blanc

Metz, France

Jo-Wilfried Tsonga était clairement soulagé à l'issue de la finale du Moselle Open de tennis ce dimanche. A plusieurs reprises, le Slovène Aljaz Bedene lui aura donné du fil à retrordre, passant même à un jeu du match en deuxième manche. Mais au final, après 2h47 d'une terrible bataille, c'est bel et bien le Français qui lève les bras pour la 4ème fois en terre messine. Il s'impose 6-7, 7-6, 6-3 et en profite pour repasser devant Gilles Simon au palmarès du tournoi, qui l'avait rejoint après sa victoire en 2018.

Pas du tout une partie de plaisir

Si le dénouement est heureux, le contenu du match en a longtemps été loin. Jo-Wilfried Tsonga s'agaçant même à plusieurs reprises en se heurtant au solide slovène, 76ème mondial. Les deux premiers sets sont une véritable bataille au service. Aucun n'arrive à prendre le meilleur en retour, la seule balle de break étant à mettre au profit d'Aljaz Bedene dans la deuxième manche, sans succès. Résultat : deux tie-break. Le premier vire en faveur du Slovène, le second revient in extremis au Manceau. 

Bedene craque

Dans ce mano a mano terrible, une troisième manche décisive s'impose donc. Mais la perte d'un souffle du deuxième set et la perspective envolée d'un tout premier titre sur le circuit vont coûter cher à Aljaz Bedene. Jo-Wilfried Tsonga enchaîne pas moins de 16 points consécutifs et en profiter pour breaker son adversaire pour la seule fois de la partie. C'en est trop pour le Slovène qui parviendra à stopper l’hémorragie et à reproposer ensuite une belle adversité dans les ultimes jeux. Mais il est trop tard, Tsonga assure son service, comme depuis le début du match, et file vers une nouvelle victoire au Moselle Open, devant des Arènes de Metz complètement acquises à sa cause.

En larmes au moment de la remise du trophée, le Slovène récoltera tout de même une bonne acclamation du public. De son côté, le Manceau termine de combler ses supporters en racontant une anecdote survenue juste après sa victoire. "J'ai expliqué à Aljaz qu'en face de ce public là, je suis difficile à battre." Il poursuivra plus tard : "quoiqu'il arrive, je suis resté au combat, et je peux envisager la suite avec beaucoup d'optimisme".

La direction du tournoi se frotte également les mains, le champion qu'elle voulait et bien celui qui a soulevé le tout nouveau trophée. "J'ai eu peur que le trophée parte en Slovénie", confie Yves Henry, directeur général. "Il est plus facile de capitaliser sur Jo que sur tout autre", ajoute Eric Lucas, le président du Moselle Open. Le triumvirat complété par Julien Boutter en profite pour annoncer la tenue de l'édition 2020 ainsi que des annonces prochaines pour les années futures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu