Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Johann Zarco chute au Grand Prix Moto de France

-
Par , France Bleu Maine, France Bleu Vaucluse
Le Mans, France

Le pilote Tech 3 du Pontet était parti en pôle position mais Johann Zarco est tombé dans le premier tiers de la course. Pas de blessure mais l'auteur de la pôle position a abandonné le Grand Prix Moto GP de France.

Johann Zarco a abandonné la course au Mans au 8eme tour après une chute
Johann Zarco a abandonné la course au Mans au 8eme tour après une chute - Tech3

Johann Zarco a chuté au 8° tour de la course moto GP au Mans. Le pilote du Pontet a perdu l'adhérence de la roue avant de sa moto dans le virage à droite du Garage Vert. 

Johann Zarco avait réalisé la pôle position (avec record du circuit). Lors de sa chute, le pilote Tech3 luttait avec Jorge Lorenzo (en tête) et Marc Marquez (3eme au moment de la chute de Johann Zarco). Le pilote du Pontet a tenté de repartir en vain.

Quelques heures avant la course, Johann Zarco avait déjà chuté sans gravité dans la matinée lors du warm-up.

J'étais trop à la limite. Il faut continuer de foncer pour obtenir des victoires". Johann Zarco

Johann Zarco explique que malgré sa pôle position il était devancé au départ : "j'ai voulu reprendre ma place. J'étais à plus de 100% et ça m'a fait chuter. Viser une cinquième place était plus raisonnable. C'est un fait de course. Le meilleur des moyens de passer à autre chose, c'est de continuer de foncer pour obtenir des victoires plus tard en moto GP."

Johann Zarco "Drôle de destin pour ce dimanche. J'étais trop à la limite"

Le patron de l'équipe Tech3, Hervé Poncharal confiait à l'arrivée de la course que "Johann Zarco était limite. Le podium était largement attrapable mais Johann Zarco voulait la victoire, on ne peut pas lui en vouloir. Courir à domicile, c'est aussi beaucoup de pression et l'envie de faire mieux. Il aurait fallu laisser la course se décanter".

Johann Zarco conserve sa troisième place au classement des pilotes. Le prochain Grand Prix aura lieu en Italie du 1 au 3 juin.

Hervé Poncharal "Johann Zarco voulait la victoire. On ne peut pas lui en vouloir"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess