Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Paris 2024

Journées olympiques : un avant-goût des Jeux à Paris

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu
Paris, France

La capitale a donné vendredi le coup d'envoi des journées olympiques. Un grand événement populaire sur deux jours autour de la candidature pour l'organisation des JO en 2024.

La spectaculaire piste d'athlétisme installée entre le pont Alexandre III et le Pont des Invalides.
La spectaculaire piste d'athlétisme installée entre le pont Alexandre III et le Pont des Invalides. © Radio France - Nicolas Olivier

Paris sort le grand jeu pour la journée mondiale de l'olympisme. La ville se transforme vendredi et samedi en parc olympique de 250.000 m², une vaste opération de promotion de sa candidature pour les JO 2024. Dix sites ont été choisis pour accueillir 33 disciplines, quasiment tous en bord de Seine à l'exception de la place de l'Etoile réaménagée samedi en vélodrome. Le plus spectaculaire ? Une piste d'athlétisme posée sur le fleuve entre le pont Alexandre III et le pont des Invalides. L'assurance d'une belle image qui fera le tour du monde, avec la tour Eiffel à l'arrière-plan.

4% du budget global

Le coût de cet événement populaire est de 2,5 millions d'euros, a annoncé vendredi matin sur l'antenne de France Bleu Paris Jean-François Martins, l'adjoint aux sports d'Anne Hidalgo. Une somme intégrée à l'enveloppe globale de la candidature de Paris2024, qui est de 60 millions d'euros.

Anne Hidalgo, maire de Paris, et Tony Estanguet, co-président de Paris 2024, sont arrivés en canoë.
Anne Hidalgo, maire de Paris, et Tony Estanguet, co-président de Paris 2024, sont arrivés en canoë. © Maxppp - Thomas Padilla

Parmi les infrastructures : un plongeoir de 17 mètres au-dessus de la Seine (réservé aux professionnels), un vaste ensemble de terrains (foot, rugby, volley, badminton...) sur les pelouses de l'esplanade des Invalides, ou encore un mur d'escalade au pavillon de l'Arsenal. Le public, attendu en nombre, pourra à la fois assister aux démonstrations des athlètes et s'essayer à la pratique entre 10h et 20h. La ville de Paris attendait ce vendredi 18.000 scolaires.

Des élèves parisiens déjeunent sur l'esplanade des Invalides entre deux activités.
Des élèves parisiens déjeunent sur l'esplanade des Invalides entre deux activités. © Radio France - Nicolas Olivier
Le plan des journées olympiques, ouvertes au public de 10h à 20h les 23 et 24 juin.
Le plan des journées olympiques, ouvertes au public de 10h à 20h les 23 et 24 juin. -

Les athlètes au premier plan

Tony Estanguet en canoë sur la Seine, le perchiste Renaud Lavillenie sur un tremplin au port de Solferino, mais aussi (entre autres) Teddy Riner, Sarah Ouhramoune, Nicolas Batum, l'équipe de France de plongeon... Les sportifs ou anciens sportifs seront à l'honneur tout le week-end sur les différents sites. L'événement se terminera samedi à 20h par un grand happening sur la piste du pont Alexandre III. De quoi convaincre définitivement le CIO ? Le Comité international olympique décidera de l'attribution des Jeux de 2024 le 13 septembre, à Lima au Pérou.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess