Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Judo : la Française Madeleine Malonga sacrée championne du monde (-78 kg)

-
Par , France Bleu, France Bleu Paris

Madeleine Malonga a été sacrée championne du monde pour la première fois de sa carrière ce vendredi à Tokyo. Elle a battu en finale la tenante du titre, la Japonaise Shori Hamada par ippon. À 25 ans, il s'agit de la première médaille pour Malonga.

Madeleine Malonga remporte son premier titre de championne du monde.
Madeleine Malonga remporte son premier titre de championne du monde. © AFP - CHARLY TRIBALLEAU

À 25 ans, Madeleine Malonga a remporté le titre de championne du monde des moins de 78 kg pour la première fois de sa carrière ce vendredi. À Tokyo, elle a battu en finale la tenante du titre, Shori Hamada, par ippon. 

La judoka originaire du Val d'Oise avait déjà été couronnée championne d'Europe de sa discipline en 2018.

"J'espère que dans un an au même endroit, ce sera aussi l'or"

Ce vendredi, elle a remporté ses cinq combats par ippon, et a largement dominé la finale. Malonga a commencé par prendre rapidement l'avantage d'un waza-ari, avant de faire tomber sur le dos son adversaire et mettre un terme au combat. 

"Gagner au Japon, ça me tenait à coeur. J'espère que dans un an au même endroit, ce sera aussi l'or", a-t-elle déclaré, au micro de la chaîne L'Equipe. "J'ai tellement travaillé depuis des années pour ça, me dire que j'y suis (arrivée), je pense que je vais en pleurer pendant quinze jours, mais tant pis, je suis fière de moi", a t-elle poursuivi, visiblement émue. 

Cette médaille est de bonne augure pour la Française, à un an des Jeux Olympiques, qui se dérouleront aussi à Tokyo. 

C'est la cinquième médaille française lors de ses championnats du monde de judo, la troisième en or après celles conquises par Clarisse Agbegnenou (-63 kg) et Marie-Eve Gahié (-70 kg).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu