Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Jumping de Bordeaux - GP coupe du monde : l’Allemand Daniel Deusser confirme sa domination

-
Par , France Bleu Gironde

Le leader de la coupe du monde de saut d’obstacles s’est offert ce samedi à Bordeaux la dernière étape du circuit avant la grande finale de Göteborg en avril.

Daniel Deusser et Tobago Z ont survolé le Grand Prix coupe du monde de Bordeaux.
Daniel Deusser et Tobago Z ont survolé le Grand Prix coupe du monde de Bordeaux. - © Jumping Bordeaux

Bordeaux, France

Daniel Deusser était en démonstration ce samedi soir au parc des expositions de Bordeaux Lac. Lorsqu’il s’est élancé dans le Grand Prix coupe du monde avec son étalon de 11 ans Tobago Z, nombre de favoris avaient déjà baissé pavillon. C’était le cas par exemple du n°1 mondial, le Suisse Steve Guerdat, auteur de quatre fautes ou du vainqueur de l’an passé, le Belge Pieter Devos, qui avait commis deux erreurs. Daniel Deusser, lui, a fait preuve de beaucoup de sérénité pour rejoindre en barrage les 5 autres cavaliers déjà qualifiés. 

Dernier partant du barrage, il a parachevé son œuvre en accélérant à bon escient pour signer un deuxième sans-faute dans un temps de 46 sec 37, devançant le Belge Grégory Wathelet (47 sec 72) et l’Espagnol Eduardo Alvarez Aznar (49 sec 16).

Daniel Deusser : "Une ambiance très forte"

Le vainqueur du jour a salué le public bordelais. "Il y avait une ambiance très forte, a souligné Daniel Deusser. J'avais déjà gagné une épreuve ici mais jamais le Grand Prix coupe du monde. C'est important mais, pour être honnête, quand on dispute une épreuve, on veut toujours gagner, où que ce soit". Il se présentera en tous en grandissime favori de la finale mondiale en avril à Göteborg en Suède. "C'est un honneur de terminer le circuit qualificatif en tête, précise-t-il. Mais la finale, c'est autre chose. On repart de zéro et il faut être bon pendant trois jours". Daniel Deusser sait de quoi il parle. Il avait remporté la finale il y a cinq ans.

Daniel Deusser en conférence de presse après sa victoire à Bordeaux. - Radio France
Daniel Deusser en conférence de presse après sa victoire à Bordeaux. © Radio France - Yves Maugue

Pas de Français en barrage

Les cavaliers tricolores n'ont pas réussi à décoder le parcours de ce Grand Prix coupe du monde. Les chouchous du public bordelais, Pénélope Leprévost et Kevin Staut, comme le régional de l'étape, le Bordelais Olivier Robert qui s'est même offert un rodéo lorsque son cheval a littéralement traversé l'obstacle n°8, un double. Frayeur également pour Aldrick Chéronnet victime d’une chute spectaculaire après un refus de son cheval.