Tous les sports

Kayak : Etienne Hubert a "plein de projets pour ne pas déprimer" après les JO

Par Alexandre Blanc, France Bleu Champagne-Ardenne jeudi 25 août 2016 à 10:11

Etienne Hubert et les jeunes du Canoë-Kayak du Pays sedanais préparent leur départ en Slovénie
Etienne Hubert et les jeunes du Canoë-Kayak du Pays sedanais préparent leur départ en Slovénie © Radio France - Alexandre Blanc

De retour sans médaille des Jeux Olympiques de Rio, le kayakiste sedanais Etienne Hubert n'aura passé que 9 heures dans les Ardennes. Il est reparti ce mercredi accompagner des jeunes du club de Canoë-Kayak du Pays Sedanais en stage en Slovénie.

De retour des Jeux Olympiques, Etienne Hubert a bien rempli son agenda pour ne pas vivre la déprime post-JO que certains de ses amis sportifs subissent. "Aux Jeux, il y a entre 6000 et 10 000 athlètes. Quand on se retrouve tout seul, c'est un peu déprimant", expose Etienne Hubert. Alors le kayakiste sedanais a pris les devants. Le bilan de la compétition olympique, de sa 7ème place en kayak 4 places sur 1000 mètres et sa 10ème en biplace, il sera largement temps d'en parler en septembre avec la fédération.

Après une journée de mardi parisienne, Etienne Hubert est arrivé à Sedan mercredi matin pour repartir le soir-même. Direction la rivière Sotcha en Slovénie pour un stage d'une semaine en eaux vives avec neuf jeunes du club de Canoë-Kayak du Pays sedanais. Ensuite, le sportif va prendre du temps pour lui et ses proches, rendre visite à sa petite amie aux Pays-Bas, à ses amis à Toulouse et passer l'oral final de son école de commerce grenobloise. La parenthèse se prolongera sur un mode plus sportif d'octobre à décembre puisqu'Etienne Hubert prévoit de partir pour un trek en Amérique du Sud qui l'emmènera jusqu'à Ushuaïa.

De l'eau aura donc coulé sous les ponts avant qu'Etienne Hubert ne se replonge pleinement dans la préparation des compétitions en janvier. Il saura par exemple si son partenaire, Arnaud Hybois, avec qui il a décroché une  médaille d'argent aux Championnats d'Europe 2014, poursuit sa carrière. Quoi qu'il en soit, Etienne Hubert a déjà un objectif prioritaire en tête : les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Partager sur :