Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'Allonnaise Nawa Adama aux championnats du monde de sport adapté en Pologne

-
Par , France Bleu Maine
Allonnes, France

De nouveau appelée en équipe de France d'athlétisme adapté (handicap mental), Nawa Adama participera à partir de dimanche aux championnats du monde indoor, en Pologne. Pour sa troisième grande compétition internationale, l'athlète des Jeunesses sportives d'Alonnes courra sur 60 et 200 m.

Nawa Adama titrée lors des derniers Global Games en Australie
Nawa Adama titrée lors des derniers Global Games en Australie - FFSA

Avec son grand sourire et ses lunettes, Nawa a tout l'air d'une jeune fille comme les autres. Mais en réalité, elle est un peu différente. Atteinte d'une légère déficience mentale, Nawa n'a pas la maturité psychique de ses 20 ans. En revanche, elle est une athlète confirmée, qui participera à partir de dimanche à sa troisième  grande compétition internationale.

Après les championnats d'Europe indoor en Turquie en mars, puis les Global games (l'équivalent des Jeux olympiques du sport adapté) en octobre, où elle a raflé trois médailles, dont l'or sur 100 m, la voilà de nouveau convoquée en équipe de France pour s'aligner sur 60 et 200 m aux championnats du monde indoor, à Torun, en Pologne. 

Mais cette fois, les objectifs ne sont pas très élevés. Car son titre obtenu en Australie n'a pas été si simple à digérer révèle son entraîneur, Xavier Lehérissier : "Il y a eu les sollicitations médiatiques. En plus, sa vie a changé puisqu'elle vit désormais en foyer et qu'elle est en stage pour trouver du travail dans un Esat. Tout ça l'a beaucoup perturbé. Elle s'est très peu entraînée. On a même craint qu'elle arrête l'athlétisme. Donc là, on reprend." Et il faut même parfois réapprendre des choses basiques.

L'objectif sera donc avant tout de retrouver le plaisir de courir. Et à moyen terme d'évoluer vers le 400 m, la seule discipline de sprint adapté présente aux Jeux paralympiques : "Elle a le potentiel pour faire des belles références dans deux-trois ans... Et donc de viser Paris 2024", espère son coach.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu