Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

L'écurie berruyère Signatech-Alpine remporte les 24 heures du Mans en catégorie LMP2

-
Par , France Bleu Berry

Sacrée performance réalisée par l'écurie berruyère Signatech-Alpine ! Elle s'impose aux 24 heures du Mans, en catégorie LMP2, après un sans-faute. Elle remporte par la même occasion les championnats du monde d'endurance dans la même catégorie.

La voiture n°36 de Signatech-Alpine s'impose aux 24 heures du Mans
La voiture n°36 de Signatech-Alpine s'impose aux 24 heures du Mans © Maxppp - David Davies/PRESS ASSOCIATION IMAGES

Bourges, France

Cette fois, ils peuvent savourer ! Les pilotes, mécaniciens et dirigeants de l'équipe Signatech-Alpine profitent de leur victoire aux 24 heures du Mans, contrairement à l'an dernier. L'écurie berruyère était arrivée en deuxième position à l'arrivée sur le circuit du Mans. Mais au lendemain de la course, la disqualification de la G-Drive Racing n°26, arrivée en première position, avait permis à Signatech de remporter la course. Une victoire certes mais sans la possibilité de la fêter avec le public.

Ce dimanche, la fête est toute autre. La voiture de Signatech-Alpine a été d'une régularité impressionnante et d'une fiabilité bluffante. C'est à 9 heures du matin qu'elle a finalement pris l'avantage sur la G-Drive, bloquée aux stands. L'écurie berrichonne fait coup double : en plus des 24 heures du Mans, elle remporte les championnats du monde d'endurance en catégorie LMP2.

Choix de la station

France Bleu