Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tokyo 2021 : jeux olympiques et paralympiques

L’équipe de France de canoë prépare les prochains Jeux olympiques dans le Gard

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Les athlètes de l'équipe de France de canoë ont posé leur valise dans le Gard au Grau-du-Roi. Un stage intensif pour préparer les prochaines compétitions dont les Jeux olympiques de Tokyo cet été.

Les canoéistes de l'équipe de France se préparent dans le canal Rhône à Sète au Grau du Roi.
Les canoéistes de l'équipe de France se préparent dans le canal Rhône à Sète au Grau du Roi. © Radio France - Cédric Bonnefoy

Le canal du Rhône à Sète, c'est ici que les canoéistes de l'équipe de France se préparent pour les prochaines échéances. Et si le Gard a été choisi par le staff de la fédération française de canoë-kayak, c'est avant tout pour les conditions climatiques : "on est venu chercher un peu de chaleur et de soleil. On savait que les conditions de navigation ici étaient très bonnes" explique Anthony Soyez, entraîneur des canoéistes.  

Entraînement intensif  

Trois à cinq heures d'entraînement par jour, c'est le minimum pour espérer voir Tokyo cet été. Au menu ce matin-là, l'exercice de la prise de vague : "C'est un peu comme prendre la roue en vélo, on se met à côté d'un équipier. Le bateau forme une légère vague et l'autre équipier se met à un endroit où il se sent un peu plus porté. Il fait donc mois d'efforts, mais doit tenir l'allure." Douze kilomètres en une heure, suivis de deux heures de musculation et d'une nouvelle séance dans l'eau.   

21 athlètes participent à ce stage. Parmi eux, Adrien Bart. C'est la référence en France du canoë. Médaillé de bronze lors des championnats du monde en 2019, il vise cette année l'or olympique. Pour y arriver, chaque détail compte ! "Le fait d'enchaîner des coups de pagaie de qualité de ces canaux de Camargue, ça nous permet de demain répéter ces mêmes coups de pagaie dans le bassin de Tokyo". 

Forte de cette expérience, l'équipe de France de canoë-kayak compte bien revenir dans le Gard avant les Jeux olympiques.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess