Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

L'Etoile Gymnique de Colomiers vise l'excellence

samedi 9 février 2019 à 21:36 Par Théo Caubel, France Bleu Occitanie

Le club de gymnastique de Colomiers en Haute-Garonne est l'un des plus importants du sud-ouest avec 1 300 licenciés. Depuis 2013, il a mis en place une section performance. Et pour la première fois, une gymnaste Columérines intègre l'équipe de France espoir.

Deux gymnastes du club sont pressenties pour participer aux Jeux Olympiques en 2024 à Paris.
Deux gymnastes du club sont pressenties pour participer aux Jeux Olympiques en 2024 à Paris. © Radio France - Théo Caubel

Colomiers, France

Depuis 1972, l'Etoile Gymnique de Colomiers forme les gymnastes de demain. Le club compte aujourd'hui 1 300 licenciés, dont 70 % de filles, et 50 entraîneurs. C'est le plus important club de gymnastique dans le sud-ouest.

Il a ouvert en 2013 une section performance pour amener ses meilleures licenciées de la gym artistique féminine vers le haut niveau. Et cinq ans plus tard, les résultats sont là pour Nicolas Munarriz, bénévole au club. "Si on regarde par exemple le nombre de gymnastes qualifiées en finales des championnats de France, on avait une gymnaste en 2013. Aujourd'hui, elles sont 15." Le club espère aussi monter en Top 12 la saison prochaine, l'équivalent de la Top 14 dans le rugby. 

Deux de ses licenciées, Livane Masse 12 ans et Samira Abdoulaye 11 ans, s’entraînent désormais au pôle espoir de Marseille. Elles sont toutes deux pressenties pour participer aux Jeux olympiques de 2024 à Paris. 

"Le fait qu'une Columérines puisse porter le justaucorps de l'équipe de France c'est une immense fierté" se félicite l'ancienne entraîneur de Livane Masse Marion Etcheberry

Du 7 au 10 mars, Livane Masse participera même à l'international Gymnix de Montréal aux côtés de l'équipe de France espoir, une première pour le club. "Elle avait le physique et le mental, se souvient son ancienne entraîneur Marion Etcheberry. C'est ce qui a fait la différence. Elle est très intelligente. Elle analyse beaucoup, elle a beaucoup de recul par rapport au passage qu'elle vient de faire. Je pense que ça aide vraiment à avancer."

D'ailleurs pour soutenir ses deux étoiles, le club a mis en place une cagnotte en ligne pour les aider à financer leur formation au pôle espoir et viser les jeux de 2024.

L'Etoile Gymnique de Colomiers bénéficie de 4 300m² d'infrastructure. - Radio France
L'Etoile Gymnique de Colomiers bénéficie de 4 300m² d'infrastructure. © Radio France - Théo Caubel

Plus de 20 heures d’entraînements par semaine 

Pour les 20 filles qui font parties de cette section, les parcours de Livane et de Samira renforce leur motivation. La gym rythme leur vie. Elles intègrent parfois dès le CE2 ce groupe. Et elles s’entraînent tous les jours dès le matin avant les cours et elles reviennent après. Ces filles cumulent en tout une vingtaine d'heures d’entraînements par semaine où elles répètent et règlent les détails de leur chorégraphie au millimètre près."Tous les entraînements ne sont pas toujours faciles mais il faut quand même toujours être là. Toujours montrer que l'on a envie" explique Alice 15 ans. 

Mais être gymnaste, c'est surtout un état d'esprit avec de "la rigueur, l’échec, la réussite, je pense que ça forge le caractère pour la vie future, pour les études, le boulot et la vie en générale, explique Marion Etcheberry. La gym, c'est vraiment l'école de la vie.