Tous les sports

La boule lyonnaise et la pétanque candidates pour les JO de 2024

Par Antonin Kermen, France Bleu Isère dimanche 11 octobre 2015 à 21:54

Les sports de boules veulent intégrer le programme olympique.
Les sports de boules veulent intégrer le programme olympique. - capture d'écran

Des champions olympiques de pétanque ou de boule lyonnaise ? C'est le rêve de la confédération mondiale des sports de boules. Elle présente ce lundi à Monaco sa candidature pour intégrer le programme olympique en 2024.

Oubliez le cliché d'un joueur au ventre abondant, et à la tête coiffée d'un bob, non le sport boule est bien comme son nom l'indique, un sport. D'ailleurs la confédération mondiale des sports de boules compte le prouver au monde entier en intégrant la communauté olympique lors des JO de 2024.

Ce lundi à Monaco Claude Azéma, le président de la C.M.S.B., va officiellement lancer la campagne olympique des trois principaux jeux de boules, à savoir la pétanque, la lyonnaise et leur cousine italienne la "raffa". Si le CIO retient cette candidature, il y aurait deux épreuves de chaque spécialité.

Plus de 40.000 soutiens sur internet

Depuis plusieurs mois, la mobilisation des amateurs des différents jeux a déjà commencé, sur internet la page Boules Sport 2024 rassemble plus de 40.000 soutiens dont quelques célébrités comme Philippe Candeloro ou Richard Virenque. La confédération des sports de boules s'appuie aussi sur des chiffres, et annonce 200 millions de pratiquants sur les cinq continents.

Philippe Coquet, président de la Fédération française de sport boules (la lyonnaise), estime qu'avec des spécialités "spectaculaires" , nécessitant "adresse, maitrise de soi et une bonne condition physique", la pétanque, la lyonnaise et la raffa ont tout pour être entendues par le CIO.

Philippe Coquet, président de la Fédération Française de Sport Boules

Des soutiens de poids pour la candidature Boules Sport 2024.  - Aucun(e)
Des soutiens de poids pour la candidature Boules Sport 2024. - capture d'écran

Le CIO choisira ou non de retenir cette candidature en septembre 2017, lors de sa 130ème session au cours de laquelle sera également désignée la ville hôte des JO de 2024.