Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

La canaulaise Justine Dupont au Danemark pour les mondiaux de Stand Up Paddle

mardi 5 septembre 2017 à 4:00 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde

La canaulaise, déjà sacrée championne d'Europe de SUP Surfing, démarre la compétition ce mardi sur le spot de Vorupor, surnommé le "Cold Hawaii". Pas franchement exotique comme destination mais Justine Dupont n'est pas du genre à avoir froid aux yeux.

Justine Dupond
Justine Dupond © Radio France

Lacanau, France

Ce mardi débutent les championnats du monde de "Stand Up Paddle Surfing" au Danemark. Le Stand Up Paddle c'est ce sport qui se pratique debout sur une planche avec une rame. Dans la catégorie "surfing", vous rajoutez en plus les vagues.

La surfeuse canaulaise Justine Dupont, déja sacrée championne d'Europe de la discipline, a été retenue dans l'équipe de France. Pourtant ce n'est pas en SUP mais bien sur un surf qu'on connait mieux la girondine. Justine Dupont c'est l'équivalent de l'hawaïen Laird Hamilton : une fille de l'océan polyvalente, aussi à l'aise sur un petit surf, qu'un grand, avec une rame ou sans.

Justine Dupont à Nazaré au Portugal - AFP
Justine Dupont à Nazaré au Portugal © AFP - AFP

A 26 ans la canaulaise s'est fait un nom dans le monde très fermé des chargeuses : ces filles qui dévalent des vagues de plus de 10 mètres. En 2013 elle dompte Belharra, le monstre marin du pays basque et en 2016 elle est sacrée vice-championne du monde de la discipline à Jaws (Hawaï).

Je n'aime pas l'étiquette de surfeuse de gros. Cet été je me suis aussi qualifiée sur le championnat du monde de long-board et j'aime aussi toutes les autres disciplines du surf

Justine n'a pas de plan de carrière. Le surf c'est d'abord une passion. Adolescente elle a longtemps refusé de s'inscrire à un club et de participer aux compétitions. Pourtant Justine la canaulaise attire désormais les caméras et les sponsors. En Stand Up Paddle, en long-board, sur les grosses vagues et bientôt sur un surf "volant" équipé d'un aileron de type foil. Et cet hiver Justine se rendra à Nazare au Portugal pour tenter de surfer une vague de 30 mètres.

Portrait d'une waterwoman