Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Covid-19 n'aura pas la peau du judo en Sarthe

-
Par , France Bleu Maine

La crise sanitaire de la Covid-19 ne devrait pas perturber le début de saison des clubs de judo sarthois. A l'ASL Judo Le Mans, un tiers des places sont déjà prises, sans compter les réinscriptions.

Pour éviter la transmission potentielle de la Covid-19, les judokas doivent se laver les mains et les pieds au gel hydroalcoolique avant de pénétrer dans le dojo.
Pour éviter la transmission potentielle de la Covid-19, les judokas doivent se laver les mains et les pieds au gel hydroalcoolique avant de pénétrer dans le dojo. © Maxppp - Dominique Touchart

Comment pratiquer un sport de contact dans le respect des gestes barrière ? Par définition, impossible de respecter la distanciation physique pour faire un ippon. Les clubs de judo sarthois ont mis en place le protocole sanitaire contre la Covid-19 édité par la Fédération française de judo. Le coprésident du club ASL Judo Le Mans, Vincent Leray, insiste sur le "nettoyage des mains et des pieds au gel hydroalcoolique" avant d'aller sur le tatami. Il faudra également porter un masque, à tout âge, jusqu'à l'entrée sur le tapis. "Pour le cérémonial de début de cours, le salut, les pratiquants devront respecter une distance, ensuite la pratique reste normale", détaille le coprésident. Au judo, il faut de toutes façons avoir une hygiène corporelle impeccable. "Tout ce qui est soin des mains, des pied, des cheveux, c'est un des principes de base de la pratique", explique Vincent Leray. 

Des nouveaux judokas malgré le coronavirus

L'ASL Judo Le Mans organisait des inscriptions en présentiel, ce samedi 7 septembre 2020. A cette occasion, Gaspard, 7 ans, a pris sa licence pour la saison 2020-2021. Le petit Manceau a connu le judo à travers des vidéos. Il souhaitait s'y mettre "parce que j'aime bien combattre des enfants que je ne connais pas". Pour ça, il faut agripper son adversaire par le kimono. "A l'école, ils sont déjà proches les uns des autres, donc il faut arrêter de tout leur interdire", souligne sa maman, Julie.

Le club de judo manceau a déjà enregitsré un tiers de ses inscriptions en ligne. Des nouveaux adhérents, dont beaucoup d'enfants entre 4 et 6 ans. Un soulagement pour le coprésident, Vincent Leray. Depuis plusieurs années, le judo est en perte de vitesse en Sarthe. Le département compte une cinquantaine de clubs. Cette saison, le Comité départemental se modernise. "Il y a eu beaucoup de renouvellement dans les bureaux, dans les enseignants dans les différents clubs", précise Vincent Leray. "On essaye de s'entraider pour maintenir le judo en Sarthe."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess