Tous les sports

La fédération sud-coréenne de bobsleigh prépare les JO 2018 à La Plagne

Par Nicolas Peronnet, France Bleu Pays de Savoie mercredi 30 novembre 2016 à 19:45

La piste olympique de bobsleigh de La Plagne, construite pour les JO de 1992 à Albertville
La piste olympique de bobsleigh de La Plagne, construite pour les JO de 1992 à Albertville © Maxppp - Maxppp

Depuis une semaine, la fédération sud-coréenne de bobsleigh prépare les JO d'hiver 2018 à La Plagne. Une délégation d'une dizaine de personnes est formée à la mise en glace à deux ans des prochains jeux olympiques d'hiver à Pyeongchang.

Annecy n'a pas obtenu l'organisation, mais les Jeux Olympiques d'hiver 2018 se préparent quand même un peu en Pays de Savoie. Depuis une semaine, une dizaine de membres de la fédération sud-coréenne de bobsleigh sont en stage à La Plagne. Ils se rendent tous les jours sur la piste olympique des JO d'Albertville 1992 pour apprendre les techniques de mise en glace en vue des épreuves qui auront lieu dans deux ans à Pyeongchang.

La délégation sud-coréenne est venue à La Plagne se former à la mise en glace d'une piste de bobsleigh - Radio France
La délégation sud-coréenne est venue à La Plagne se former à la mise en glace d'une piste de bobsleigh © Radio France - Nicolas Peronnet

ECOUTEZ le reportage à La Plagne

Ateliers à tous les étages

Depuis le 23 novembre, c'est un peu atelier à tous les étages sur la piste olympique savoyarde construite pour les JO d'Albertville en 1992. En bas de la piste, on s'affaire à fabriquer la glace dans "l'usine". La formation s'effectue généralement en binôme, malgré la barrière de la langue.

En bas de la piste, formation à la fabrication de la glace - Radio France
En bas de la piste, formation à la fabrication de la glace © Radio France - Nicolas Peronnet

Un peu plus haut, le long de la piste olympique de 1507,5 mètres, arrosage nécessaire à la mise en glace et inspection des virages. "On leur apprend à arroser correctement sans mettre trop d'eau dans la piste, à raboter les virages, à boucher les trous et surtout avoir une vision de la glace" explique Romain Chamaillé, l'un des dix techniciens glaciers de La Plagne.

Rencontre franco-coréenne sur la piste de bobsleigh - Radio France
Rencontre franco-coréenne sur la piste de bobsleigh © Radio France - Nicolas Peronnet

"On est venu à La Plagne pour apprendre". Chihun Hi, l'un des membres de la délégation sud-coréenne

Le stage dure presque quatre semaines. Si la fédération sud-coréenne a choisi La Plagne, c'est bien sûr stratégique. A Pyeongchang, les ambitions sportives de l'équipe nationale sont élevées et la france n'est pas vraiment un concurrent sérieux. Mais ce n'est pas seulement ça. La piste savoyarde et ses dix-neuf virages a depuis 1992 acquis une réputation mondiale. La Corée du Sud, qui a du construire une piste pour 2018, est également venue chercher un savoir-faire explique le directeur technique Alain Bessard : "Ce savoir-faire se transmet grâce à nos vingt-sept années d'existence. Nous avons aussi de l'expérience dans le partage de la connaissance, puisque nous avons participé de la même manière aux jeux olympiques de Sotchi, Vancouver et Turin".

"On est venu à La Plagne pour apprendre" confirme Chihun Hi, l'un des membres de la délégation sud-coréenne : "Les JO sont un énorme évènement pour notre pays, mais à Pyeongchang on ne sait pas mettre une piste de bobsleigh en glace. Nous avons choisi de venir apprendre à La Plagne parce que c'est une bonne piste, mais aussi parce qu'on savait que les techniciens français ont travaillé les pistes de Sotchi et Vancouver".

ECOUTEZ Chihun Li, l'un des membres de la délégation sud-coréenne

Mission accomplie en Corée du Sud pour les glaciers de La Plagne

Cette immersion sud-coréenne en Tarentaise jusqu'au 18 décembre est le deuxiéme volet du partenariat entre les deux fédérations. En septembre dernier ce sont les dix techniciens de la Plagne qui sont allés mettre en glace la piste olympique de Pyeongchang. Elle a depuis obtenu l'homologation du Comité International Olympique.

Le stage se terminera le 18 décembre  - Radio France
Le stage se terminera le 18 décembre © Radio France - Nicolas Peronnet

L'ouverture au public de la piste de bobsleigh de La Plagne est prévue le jeudi 15 décembre.

Partager sur :