Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

C'est confirmé : les Mondiaux 2022 de pelote basque auront bien lieu à Biarritz

Par

La convention entre la Fédération internationale et la Fédération française de pelote basque a été signée ce jeudi. Le comité d'organisation sera mis en place dans les prochains jours pour accueillir 450 pilotari d'une vingtaine de pays au mois d'octobre à Biarritz pour les Mondiaux.

Patxi Tambourindeguy lors des derniers mondiaux à Barcelone. Patxi Tambourindeguy lors des derniers mondiaux à Barcelone.
Patxi Tambourindeguy lors des derniers mondiaux à Barcelone. © Maxppp - Alejandro Garcia

L'ombre d'une délocalisation planait. Mais une convention a été signée ce jeudi 17 février entre la fédération française de pelote basque (FFPB) et la fédération international (FIPV) : les championnats du monde de pelote basque auront bien lieu à Biarritz du 23 au 29 octobre prochain. Le Comité d'organisation de Biarritz 2022 doit se réunir pour la première fois le 2 mars, pour désigner les sites de la compétition. 

Publicité
Logo France Bleu

Les épreuves devraient avoir lieu au fronton 30m de Fal, à Plaza Berri, au Jai Alai, tout cela à Biarritz. Mais aussi au mur à gauche de Bidart, au trinquet moderne de Bayonne et trinquet Berria d'Hasparren. Toutes ces surfaces devront être repeintes et éclairées pour l'événement.

Première présence de la Chine

Si la pandémie mondiale de coronavirus ne rebondit pas, les athlètes sud américains viendront en nombre, puisque "ces Mondiaux leur serviront de qualification pour les Jeux panaméricains 2023 au Chili" souligne le président de la FIPV, le Mexicain Xavier Cazaubon. Au total, 450 pilotari sont attendus pour disputer 150 parties en cinq jours. Ce sera aussi l'occasion de renouveler les instances mondiales de la pelote. De nouvelles spécialités vont faire leur apparition : le frontball, la pelote handisport et la cesta féminine. Et aussi une première participation de la Chine en frontball féminin.

loading
Peio Larralde et Bitxintxo Bilbao vainqueurs de la finale contre les mexicains Orlando Diaz et Martín Cabello en main nue par équipes lors des mondiaux de Barcelone 2018.
Peio Larralde et Bitxintxo Bilbao vainqueurs de la finale contre les mexicains Orlando Diaz et Martín Cabello en main nue par équipes lors des mondiaux de Barcelone 2018. © AFP - Enric Fontcuberta

Un titre à défendre pour la France

Après un semi-échec à Zinacantepec au Mexique en 2014, La France a été le pays le plus médaillé aux derniers mondiaux à Barcelone en 2018. Avec l'Espagne et le Mexique, elle forme le trio majeur des nations de la pelote. L'Argentine, l'Uruguay, les Etats-Unis et Cuba parviennent aussi à accrocher des finales, mais aucun autre pays n'a encore décroché de médaille à ce jour, depuis les premiers mondiaux de 1952 à Donostia - St Sébastien.

Publicité
Logo France Bleu