Tous les sports

JO 2024 : la Normandie travaille déjà son offre pour bénéficier des retombées

Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) jeudi 14 septembre 2017 à 7:30

Les Normands mobilisés pour les JO de 2024 à Paris
Les Normands mobilisés pour les JO de 2024 à Paris © Radio France - - Francis Gaugain -

La Normandie n'a pas attendu l'attribution des Jeux Olympiques 2024 à Paris pour commencer à travailler sur la façon de bénéficier indirectement des Jeux. A défaut d'organiser des épreuves (Le Havre recalé pour la voile), elle souhaite servir de base arrière aux athlètes et aux délégations.

L'objectif est clair, la Normandie espère bien devenir la base arrière des délégations qui participeront au Jeux Olympiques dans sept ans. "Tout le monde ne pourra pas utiliser les installations sur Paris", souligne Michel Tirel, le président du comité régional olympique et sportif de Basse Normandie.

Tout le monde ne pourra pas utiliser les installations sur Paris

"Nous avons des infrastructures qui vont être réaménagées, revues et corrigées pour pouvoir accueillir décemment les délégations qui en feront la demande, développe Michel Tirel. L'intérêt est double : d'abord pouvoir accueillir du sport de haut niveau mais c'est surtout l'après. On souhaite que les équipes qui viendront puissent revenir visiter la belle Normandie après les Jeux Olympiques."

Nous avons des infrastructures qui vont être réaménagées, revues et corrigées pour pouvoir accueillir décemment les délégations qui en feront la demande

Une quarantaine de site pourraient convenir sur la Normandie. La région a sondé les collectivités intéressées pour participer à une offre normande commune et pour recenser les structures. L'objectif est de pouvoir présenter une offre solide, connue du comité d'organisation des jeux, labellisée, sans entrer dans des frais d'équipements dispendieux.

Houlgate sera une des pépites de l'offre que la Normandie va construire

Le centre sportif de Normandie à Houlgate en est l'exemple-type. Le site est habitué à recevoir l'équipe de France de Judo mais doit refaire une partie de ses installations. " Cela peut être le lieu de préparation pour les équipes nationales, détaille Hervé Morin, le président de Région. Ce serait bien si les équipes de judo françaises viennent achever leur préparation à Houlgate. Ou bien il peut éventuellement aussi accueillir des équipes étrangères. Houlgate sera une des pépites de l'offre que la Normandie va construire."

Il ne suffit pas d'avoir les équipements sportifs, il faut avoir de quoi loger les équipes

"Il ne suffit pas d'avoir les équipements sportifs, il faut avoir de quoi loger les équipes, le staff, les gens des fédérations" poursuit Philippe Augier, le maire de Deauville. Sa ville a l'habitude d'héberger des sélections (Croatie pour l'Euro 2016, équipes participants aux Jeux équestres mondiaux de 2014...). Elle est également sur les rangs pour faire partie de l'offre commune normande. "Tout cela constitue une vie économique pour nos hôtels, nos restaurants, nos commerces. Le seul point c'est que les Jeux ont lieu pendant le mois d'août donc ce n'est pas le mois où on en a le plus besoin mais il est évident qu'on serait ravi de pouvoir accueillir les équipes en base arrière."

En mars dernier à Rouen les élus de la Région avaient accueilli  les organisateurs de la candidature de Paris 2024 - Radio France
En mars dernier à Rouen les élus de la Région avaient accueilli les organisateurs de la candidature de Paris 2024 © Radio France - - Francis Gaugain -