Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : à Quimper, un club de fitness investit 30 000 euros dans une nouvelle salle de boxe

-
Par , France Bleu Breizh Izel

La salle de sport Gym in Fitness à Quimper a profité de sa fermeture pendant le confinement pour investir dans la création d'une salle de boxe et de kickboxing. Ce nouvel équipement fait le bonheur des adhérents.

La nouvelle salle de boxe à Gym in Quimper
La nouvelle salle de boxe à Gym in Quimper © Radio France - Roméo van Mastrigt

Pas question de se morfondre pendant le confinement pour Fabrice Puddu. Le gérant de la salle de remise en forme Gym in Fitness à Quimper s'est remonté les manches et a décidé d'investir dans une nouvelle salle de boxe. C'est une initiative qui lui a coûté environ 30 000 euros. "On a souhaité transformer cette contrainte en opportunité ! Dans une salle de remise en forme, il faut tout le temps se rénover et proposer de nouvelles choses aux adhérents. Ce projet, on l'avait en tête depuis longtemps. On a sauté sur l'occasion", raconte-t-il. 

Nouvelle salle de boxe à Gym in Quimper
Nouvelle salle de boxe à Gym in Quimper © Radio France - Roméo van Mastrigt

Sur les 60 disponibles, il y a déjà quasiment 50 adhérents, après seulement 15 jours d'ouverture. Parmi eux, plus de 40% de femmes. "Les changements que l'on a fait, on ne pouvait pas les faire sans fermer le club. Alors, au lieu de désespérer pendant la fermeture due au Covid, on a décidé d'aller au boulot. Aujourd'hui, les adhérents sont super contents de cette nouveauté et nous aussi, de la même manière", explique Fabrice Puddu. L'inscription à l'année coûte 210 euros. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess