Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Tous les sports

La tenniswoman de Capbreton, Jessika Ponchet veut (encore) jouer dans la cour des grands

dimanche 6 janvier 2019 à 19:23 Par François-Pierre Noël, France Bleu Gascogne

239 ème joueuse mondiale au classement WTA, Jessika Ponchet se prépare pour jouer les premiers tours de qualification pour le tableau final de l'Open d'Australie. Pour le moment, la tenniswoman de Capbreton ne connait pas son adversaire, ni la date de son premier match.

Jessika Ponchet à la sortie du court après sa défaite contre l'espagnole Muguruza, c'était en 2018 au premier tour de l'Open d'Australie.
Jessika Ponchet à la sortie du court après sa défaite contre l'espagnole Muguruza, c'était en 2018 au premier tour de l'Open d'Australie. © Maxppp - DEAN LEWINS

Landes, France

239 ème au classement WTA, Jessika Ponchet fait partie, désormais, du top 250 des meilleures joueuses de tennis du monde. La landaise arrive donc , à l'Open d'Australie, avec un moral gonflé à bloc. La tenniswoman de Capbreton est qualifiée automatiquement pour les qualifications de ce tournoi du Grand Chelem, c'est à dire qu'il fait partie des 4 meilleurs tournois du monde. 

Avant d'accéder au premier tour du tableau final de l'Open d'Australie, la landaise doit passer trois tours de qualifications contre des joueuses qui sont, pour la plupart mieux classées qu'elle. En effet, les qualifications concernent les joueuses évoluant de la 250 ème à la 150 ème place du classement WTA. 

Un premier tour à l'Open d'Australie que Jessika Ponchet connait déjà

L'an dernier, la joueuse de 22 ans avait pu bénéficier d'une wild card de la part de la fédération française de tennis pour ce tournoi. C'est à dire qu'elle a pu accéder au premier tour sans passer par les qualifications alors que son classement ne lui permettait pas. Elle a affronté l'espagnole Garbiñe Muguruza, numéro 3 mondiale à l'époque. Une défaite 6-4/6-3 mais qui lui donne envie d'affronter à nouveau les meilleures joueuses : " Beaucoup m'ont dit, ce n'est pas de chance, tu joues la tête de série numéro 3 mais pour moi, pas du tout, c'était une nouvelle expérience et si je viens sur ce genre de tournoi, c'est pour jouer les meilleures joueuses du monde" dit-elle. 

Surtout, Jessika Ponchet, bien qu'elle occupe la 239 ème place du classement mondial, ne manque pas d'ambitions : " Même si je tombe sur la numéro 1 mondiale lors du premier tour, ce serait très bien, comme ça je pourrais me tester et pourquoi pas faire une surprise. " la roumaine, Simona Halep, en tête du classement mondial est déjà prévenue.