Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports DOSSIER : Jeux Olympiques de Rio 2016

Le boxeur bisontin Khedafi Djelkhir renonce aux JO de Rio : "je suis rempli de colère"

vendredi 22 juillet 2016 à 18:38 Par France Bleu Besançon, France Bleu Besançon

Khedafi Djelkhir a été le premier Français qualifié aux JO de Rio en février 2015, grâce à son titre de champion du monde APB de boxe professionnelle, chez les -56 kg. La mort dans l'âme, le Bisontin jette définitivement l'éponge ce vendredi et dénonce le manque de soutien de la fédération.

Le boxeur Khedafi Djelkhi.
Le boxeur Khedafi Djelkhi. © Maxppp - Damien Gautier

Khedafi Djelkhir a pris sa décision définitive pour les JO de Rio du mois prochain. Le boxeur bisontin laissait planer le doute ces dernières semaines, alors qu'il était le premier sportif français qualifié dès février 2015, grâce à son titre de champion du monde APB de boxe professionnelle, chez les - de 56 kg.

En mai dernier, Khedafi Djelkhir avait déjà annoncé renoncer aux JO de Rio, en dénonçant le manque de soutien et d'entraînement spécifique (voir sur sa page Facebook) mis en place par la fédération française de boxe. Le vice-champion olympique 2008 à Pékin persiste et signe ce vendredi, la mort dans l'âme.

Son dernier combat remonte à septembre 2015… Dans ses conditions, Khedafi Djelkhir estime ne pas pouvoir aller défendre ses ambitions de médaille d'or aux JO de Rio. "Je suis rempli de colère aujourd'hui (...). J'estime avoir fait mon travail et tout ce qui était en mon pouvoir pour aller au bout des choses (...). J'ai fait de très gros efforts pour rien."

La colère de Khedafi Djelkhir au micro de Julien Laurent

C'est la décision la plus difficile de sa carrière, mais il l'assume, sans regrets... "Il est vrai que j'ai annoncé une première fois sur les réseaux sociaux mon intention de me retirer, mais c'était dans le but ultime de faire réagir les personnes concernées et d'obtenir enfin des conditions décentes d'entraînement, mais en vain… rien (…). Aujourd'hui, je suis fâché contre tout un système, mais je continue ce combat pour les générations à venir." 

Khedafi Djelkhir au micro de Julien Laurent

A bientôt 33 ans, Khedafi Djelkhir va s'investir dans l'association Box Elite, récemment créée par d'autres anciens grands du ring (Fabrice Benichou, Jérôme Thomas ou encore le Bisontin Mamadou Thiam) et dont l'objectif est d'accompagner les boxeurs français au plus haut niveau.