Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le caennais Pierre Ragues s’impose dès son premier rallye en championnat du monde

Victoire inattendue de Pierre Ragues dans la catégorie RGT au rallye de Monza. Le pilote normand gagne au volant d’une Alpine dès sa première participation à un rallye du championnat du monde.

Premier rallye mondial et première victoire de catégorie pour Pierre Ragues et l'Alpine A110
Premier rallye mondial et première victoire de catégorie pour Pierre Ragues et l'Alpine A110 - Vladislav Maschl @WRC

Le rallye de Monza (Italie) a bouclé le championnat du monde 2020. Sébastien Ogier a remporté son septième titre mondial WRC. Mais il y a eu deux marseillaise à l’issue de la course : le normand Pierre Ragues s’est en effet imposé dans la catégorie RGT, celle réservée aux voitures de série, au volant d'une Alpine A 110. Un coup d’éclat sachant qu’il s'agissait, pour la voiture comme pour le pilote, d’une première apparition en championnat du monde.

Pierre Ragues ne s‘était pas vraiment risqué au jeu de l'objectif précis avant de rejoindre l’Italie au début de la semaine. “On ne savait pas comment se situer par rapport à la concurrence, je n’avais jamais disputé une spéciale au volant de cette voiture. Mais très vite, on s’est rendu compte qu’on était dans le coup pour la victoire" rembobine le Caennais. 

Un samedi sous la neige
Un samedi sous la neige

Victorieux dès la première spéciale, jeudi soir, face à des Abarth 124 (roadster Fiat) et des Porsche 997, Ragues a perdu 1’30 le lendemain à cause d’une crevaison. Mais il a réussi à reprendre la tête du classement général lors de la dantesque journée de samedi. “La météo nous a vraiment compliqué la tâche, avec de la neige. L’adhérence changeait constamment d’un flanc de montagne à l’autre” détaille le Normand. “Avec une voiture deux roues motrices propulsion, il fallait vraiment trouver le juste équilibre dans la prise de risque. Se dire que le rallye était encore long”. Plusieurs pilotes sont partis à la faute, piégés par la neige ou la glace sur les hauteurs de Bergame. Pas l’équipage de l’A110 qui a bouclé la journée en tête du classement RGT. 

Un selfie sur le podium - Pierre Ragues

Pierre Ragues et son copilote Julien Pesenti ont enfoncé le clou dans les trois dernières spéciales de ce rallye de Monza, disputées sur des routes boueuses, creusées par de multiples ornières. Il s’impose nettement avec 47” d’avance sur un équipage italien. “Gagner, je n’y aurais jamais cru avant le départ !” confie le Caennais. “C’est aussi génial pour Signatech qui a préparé la voiture. J’ai vraiment une belle histoire avec eux depuis 2013 et le titre européen LMP2 en Endurance. Aujourd’hui réinscrire Alpine en rallye du championnat du monde par une victoire, c’est top !”. 

Julien Pesenti (à gauche) - Pierre Ragues : un selfie sur le podium
Julien Pesenti (à gauche) - Pierre Ragues : un selfie sur le podium

Ce rallye de Monza a emprunté quelques hectomètres de piste du célèbre circuit italien, ainsi que le mythique banking. Et la remise des prix s’est faite sur le podium utilisé lors des Grands Prix de formule 1. “Oui c’était spécial de monter sur ce podium” sourit Pierre Ragues. “On a fait un selfie avec Julien (Pesenti, son coéquipier) et on a évidemment pensé à la victoire de Pierre Gasly ici même. Je vais d’ailleurs lui envoyer ce selfie”. La victoire de Ragues, dans un classement de catégorie en rallye, n’a évidemment pas le retentissement de celle du Rouennais dans la catégorie reine du sport automobile. Mais elle récompense l’un des rares pilotes capables de s'exprimer sur tous les terrains : la piste comme la route. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess