Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tokyo 2021 : jeux olympiques et paralympiques

JO 2021 : le calendrier des athlètes du Pays basque à Tokyo

-
Par , France Bleu Pays Basque

Ils sont trois athlètes à représenter le Pays basque pour ces Jeux Olympiques 2021 de Tokyo qui débutent ce vendredi. Retrouvez dans cet article le calendrier des épreuves pour ces sportifs, en surf, voile et natation.

Le nageur bayonnais Jonathan Atsu, le skippeur luzien Kévin Peponnet et la surfeuse angloye Pauline Ado
Le nageur bayonnais Jonathan Atsu, le skippeur luzien Kévin Peponnet et la surfeuse angloye Pauline Ado © Maxppp - Maxppp

Une Angloye, un Bayonnais et un Luzien. Ils sont trois athlètes à représenter le Pays basque lors des Jeux Olympiques de Tokyo qui débutent ce vendredi 23 juillet et jusqu'au 8 août. Pauline Ado (surf), Jonathan Atsu (200m NL et relais 4x200m) et Kévin Peponnet (voile/470) participent à leurs premiers JO. Découvrez le programme des sportifs basques pour les jours qui viennent et celui des autres athlètes de la délégation France.

Pauline Ado / Surf (du 25 au 28 juillet)

L'Hendayaise d'origine, aujourd'hui angloye, fait l'histoire. Avec Michel Bourez, Johanne Defay et Jérémy Florès, Pauline Ado participe à la première compétition olympique dans la discipline. La médaillée d’argent à l’Eurosurf 2015 et championne du Monde 2017 à Biarritz espère bien créer la surprise. Pour débuter, la surfeuse de 30 ans affrontera dans la série 3 l'Australienne Stéphanie Gilmore, la Brésilienne Silvana Lima et l'Israélienne Anat Lelior.

L'Angloye Pauline Ado
L'Angloye Pauline Ado © AFP - FFS

Dimanche 25 juillet

Début de la compétition à minuit (00h40 pour J. Flores, 02h40 pour M. Bourez / 04h40 pour Pauline Ado, 5h20 pour J. Defay)
+ 2e tour à 08h00 et 08h40

Lundi 26 juillet

Huitièmes de finale (00h01 pour les femmes ; 04h48 pour les hommes)

Mardi 27 juillet

- Quarts et demi-finales (00h01 pour les 1/4 ; 04h48 pour les 1/2)
- Quarts et demi-finales (02h24 pour les 1/4 ; 06h00 pour les 1/2)

Mercredi 28 juillet

Finales à partir de 1h

Date des compétitions : du 25 au 28 juillet, si les conditions sont au rendez-vous. La compétition se déroule alors sur quatre jours. Si les conditions ne permettent pas aux épreuves de se tenir dans leur intégralité, il y aura quatre jours supplémentaires, soit jusqu’au 1er août.

Kévin Péponnet / Voile - 470 (du 28 juillet au 4 août)

Le Basque âgé de 30 ans, neveu de double médaillé olympique, entre en piste le 28 juillet avec le Havrais Jérémie Mion en 470, et de solides espoirs de médailles, eux les champions d'Europe en titre, sur le bassin d’Enoshima. D'autant que sur les dernières compétitions de préparation, ils ont enchaîné les bons résultats. De vraies chances de médailles.

Le Luzien Kévin Péponnet
Le Luzien Kévin Péponnet © AFP - PIERRE BOURAS

Mercredi 28 juillet

470 (H) Régates 1 et 2 (05h00)

Jeudi 29 juillet

470 (H) Régates 3 et 4 (05h00)

Vendredi 30 juillet

470 (H) Régates 5 et 6 (05h00)

Dimanche 1er août

470 (H) Régates 5 et 6 (05h00)

Mercredi 4 août

Course pour la médaille 470 à partir de 3h30

Jonathan Atsu / Natation – 200m NL (du 25 au 28 juillet) 

À l’origine, le Bayonnais visait surtout une place dans le relais 4x200m. Mais lors des championnats de France, il s'est offert le billet en individuel. Pour la première fois, il est même descendu sous la barre des 1’47’’ et a d’ailleurs battu son record personnel de cinq dixièmes. Preuve d'une constante progression pour le nageur âgé de 24 ans licencié à Toulouse, pour qui ce sera sa première et dernière participation aux Jeux Olympiques. Ce passionné de la culture nipponne a décidé d'arrêter sa carrière à l'issue de la compétition.

Le Bayonnais Jonathan Atsu, licencié à Toulouse
Le Bayonnais Jonathan Atsu, licencié à Toulouse © Maxppp - Dominique GUTEKUNST

Dimanche 25 juillet

Séries 200m nage libre (12h22)

Dimanche 26 juillet

Demi-finales 200m nage libre (03h37)

Mardi 27 juillet

- Finale 200m nage libre (03h43)
- Séries relais 4x200m nage libre H (13h17)

Mardi 28 juillet

Finale relais 4x200m nage libre H (05h26)

Un Tarnosien et une Labennaise en skate

Comme le surf, l’escalade ou le karaté, les skateurs s'apprêtent eux-aussi à vivre une première en participant aux Jeux Olympiques. Parisienne d’origine et Labennaise d'adoption, Madeleine Larcheron est alignée, en compagnie de Vincent Milou, sur le spot du parc des sports urbains d’Ariake, un quartier de Tokyo. Champion d’Europe de street en 2019, le Tarnosien est douxième mondial et s'avance comme une chance de médaille potentielle.

- Street : Dimanche 25 juillet (hommes) et lundi 26 juillet (femmes)
- Park : mercredi 4 août (femmes) et jeudi 5 août (hommes)
Finales aux alentours de 5 heures.

Côté Hegoalde, ils sont une trentaine d'athlètes basques du sud à prendre part à la compétition.

Le calendrier des épreuves

Choix de la station

À venir dansDanssecondess