Société

Le champion d'Indy Car Simon Pagenaud accueilli en héros à Montmorillon

Par Mélanie Barbotin, France Bleu Poitou samedi 22 octobre 2016 à 7:40

Simon Pagenaud, champion d'Indy Car est revenu au pays pour fêter sa victoire avec les habitants, ici à Poitiers.
Simon Pagenaud, champion d'Indy Car est revenu au pays pour fêter sa victoire avec les habitants, ici à Poitiers. © Radio France

Champion d'Indy Car, Simon Pagenaud est revenu partagé sa victoire à Montmorillon, dans la Vienne, ville de son enfance. Les habitants qui le connaissent depuis toujours ont suivi avec passion son parcours et sa success story de l'autre côté de l'Atlantique aux Etat-Unis.

"C'est un rêve d'enfant qui se réalise", sourit Simon Pagenaud devant les centaines de personnes venues l'applaudir, place de la mairie. Dans la commune de 6 000 habitants c'est un moment magique. Les habitants qui ont vu grandir le champion ont des étoiles plein les yeux en regardant la coupe, tout droit venue des Etats-Unis, et qui trône sur la scène montée pour l'occasion. A l'image de Denise qui a eu le droit à son tour de piste au circuit le Vigeant avec le coureur. " A la fin il m'a demandé comment j'avais trouvé ça. Je lui ai répondu qu'il allait un peu vite dans les virages quand même !", dit-elle dans un éclat de rire.

Son ami, Nicolas, essaie de regarder toutes ses courses. "Ce n'est pas toujours simple avec le décalage horaire. Les courses ont souvent lieu à 23h, heure française". Mais pour rien au monde il n'aurait manqué la fin du championnat. "Elle a terminé à 3h du matin, mais j'étais heureux. J'en avais des frissons". Tous les deux se sont rencontrés sur le terrain de foot de Montmorillon, vers l'âge de 7 ans. Un des premiers sports pratiqué Simon Pagenaud avant de se lancer il y a 15 ans dans la course automobile.

Des débuts au circuit du Val de Vienne

De victoire en victoire, le sportif d'une trentaine d'années a réussi à se faire un nom aux Etats-Unis mais il n' a jamais oublié ses racines. " J'ai commencé au circuit de Loudun, puis du Vigeant", avoue-t-il avant de les remercier. Tout le monde voulait son autographe et sa photo avec le champion, mais celui-ci a tenu lui aussi à faire une photo, un selfie, avec le public venu le féliciter. Une histoire d'amour entre Simon Pagenaud et les montmorillonais qui n'est pas prête de s'arrêter malgré l'océan qui les sépare.

Partager sur :