Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Le choix des pelotes pour la finale du championnat de France : tactique ou en toc ?

-
Par , France Bleu Pays Basque

Le choix des pelotes a été effectué ce jeudi avant la finale choc dimanche du championnat de France par équipes, entre Bilbao-Larralde et Ospital-Ducassou. C'est devenu récemment une tradition.

Bixintxo Bilbao, Peio Larralde, Mathieu Ospital et Battitta Ducassou.
Bixintxo Bilbao, Peio Larralde, Mathieu Ospital et Battitta Ducassou. © Radio France - Iban Etxezaharreta

Bayonne, France

Des balles neuves. Personne n'y a encore touchées. Les pilotari en choisissent quatre. deux par équipe. C'était ce jeudi matin au trinquet moderne de Bayonne. Le poids, la peau, les coutures, le poids, la vivacité. C'est peut être un détail pour vous, mais pour eux ça veut dire beaucoup. C'est en substance le point de vue de Pascal Harocarene, le responsable de la main nue à la Fédération française de pelote basque: "A 1 gramme près, ça peut être important pour eux".

Les pelotes choisies font autour de 92 grammes. - Radio France
Les pelotes choisies font autour de 92 grammes. © Radio France - Iban Etxezaharreta

Le choix des pelotes trois jours avant c'est plus pour faire de la pub à mon avis" (Mathieu Ospital)

Peio Larralde est plus dubitatif. Il se réjouit de ce rendez vous préalable, pratiqué uniquement pour les finales du championnat de France en individuel et en équipe. "C'est devenu une tradition, c'est toujours agréable de se rencontrer entre les joueurs avant la finale, la presse vient." Mathieu Ospital lui met carrément en doute la validité cinétique d'un choix réalisé trois jours avant le jour J. A la rigueur le choix des pelotes le dimanche pourrait être pertinent selon l'urepeldar, autant un choix fait le jeudi, il estime que la balle ne sera physiquement probablement pas la même.

Pelotes vives contre pelotes variées

Battitta Ducassou, champion du Monde et de France en individuel confère un caractère tactique à ce choix. L'itsasuar reconnaît que c'est plus important au Pays Basque sud, en mur à gauche, où il y a de grandes différences entre les pelotes, "ici ce sont de petites différences"."Larralde et Bilbao sont adeptes des pelotes vives, pour contrarier ça nous voulons un lot de pelote variées".

Les pelotes choisies font un peu plus de 90 grammes. On les doit au fabricant Punpa. Elles siffleront dimanche à 11h.