Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Le circuit automobile de Charade veut un avenir branché

jeudi 8 mars 2018 à 18:34 Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne

Il a été créé en 1958. Le circuit de Charade va fêter ses 60 ans cette année et prépare son avenir. Charade veut devenir un e-circuit.

Charade, un circuit de montagne
Charade, un circuit de montagne - Circuit Charade

Auvergne, France

C'est l'un des plus beaux circuits du monde mais avec beaucoup de contraintes. Plus question d'accueillir les plus grandes compétitions mondiales, 4 Grands Prix de Formule 1 s'y sont déroulés, entre 1965 et 1972. Pour limiter les nuisances sonores auprès des riverains, il ne peut y avoir aujourd'hui que 10 jours d'essais et de courses, regroupés en 3 grands week-ends. L'avantage des voitures électriques, c'est qu'elles sont bien moins bruyantes. 

Charade pourrait accueillir des compétitions, par exemple d'endurance. Les responsables du circuit ne misent pas que sur l'électrique mais sur toutes les énergies alternatives (comme l'hydrogène) pour devenir un e-circuit. Et si les courses restent une belle vitrine, cela cela ne suffit pas au quotidien. L'idéal est d'avoir des véhicules qui roulent pratiquement tous les jours, pourquoi pas multiplier des essais avec des constructeurs? 

Deux autres pistes sont envisagées pour l'avenir de Charade. D'abord profiter de l'atout d'un circuit de montagne avec des caractéristiques assez rares. C'est un marché de niche mais là encore, cela peut intéresser des constructeurs. Ensuite, le circuit pourrait développer une plateforme de prévention des risques routiers

Le financement à trouver

Le projet est mis sur la table par le Conseil Départemental du Puy de Dôme, le propriétaire de Charade. Il reste maintenant à trouver les partenaires et le budget. Pour le moment, aucun chiffrage n'a été fait, la seule certitude c'est que cela coûtera plusieurs millions d'€uros. Les partenaires publics et privés (le nom de Michelin est cité) seront les bienvenus. 

En attendant ce futur proche, Charade se penche aussi sur son passé. Les 60 ans du circuit (il faisait 8,055 kilomètres à l'époque, il mesure 3,975 kilomètres aujourd'hui) seront célébrés les 22 et 23 septembres lors de Charade heroes, avec quelques voitures et pilotes de légende (Jacques Laffite, Giacomo Agostini), sur le circuit mais aussi à Clermont. Un hommage sera également rendu aux grands noms auvergnats de l'automobile, vivants ou décédés, comme Patrick Depailler ou Guy Ligier. Sans oublier les rendez-vous traditionnels , Charade Classic, Coupes de Charade ou encore Grand Prix camions.