Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le club de polo-vélo de Saint-Pierre-de-Varengeville cultive l'excellence

Depuis 1952, le club de polo-vélo de Saint-Pierre-de-Varengeville, près de Rouen, fait la fierté de la ville. Plongée dans ce sport méconnu, à l'occasion de l'obtention de son cinquième titre de champion de France consécutif.

Défendre au polo-vélo, c'est parfois physique
Défendre au polo-vélo, c'est parfois physique © Radio France - Théophile Pedrola

Le polo-vélo, c'est un sport qui reste globalement méconnu. Le water-polo, le polo sur gazon, sont plus ancrés dans les mémoires, mais pas celui à vélo. Mais cela reste très spectaculaire et très difficile, pour un sport pratiqué par seulement 70 personnes en France environ.

Objectif : en tenant son guidon d'une main, le maillet dans l'autre, il faut pousser la balle, un ballon de handball taille 0, dans le but, en évitant les défenseurs. Impossible de poser les pieds à terre. Les vélos, eux, sont un peu particuliers : ils n'ont pas de freins, pas de vitesses, ils freinent dès que l'on s'arrête de pédaler. Déroutant au début. "Le mien, je l'ai récupéré à la déchetterie, s'amuse Maximilien Pollet, l'un des joueurs. C'est un sport de chocs, de contacts... Si on devait jouer avec des vélos neufs, financièrement ce serait difficile."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Dans les règles, le sport ressemble beaucoup au football, avec des buts, des touches, des coups-francs, des penalties, des cartons... Mais les scores peuvent parfois être bien plus prolifiques. 

A Saint-Pierre-de-Varengeville, le club existe depuis 1952, et a glané treize championnats de France, ainsi que dix Coupes d'Europe. Une véritable institution. "Ce sport est arrivé ici avant le foot, clame Jean-Pierre Chatillon, 78 ans, qui jouait encore l'année dernière. Il a commencé à jouer en 1956. C'est le cordonnier et le coiffeur qui sont allés au Havre, ils ont vu ce sport, ça les a intéressés, donc ils ont créé ce club, qui est devenu une histoire de famille..."

Un vélo sommaire : pas de freins, ni de vitesse.
Un vélo sommaire : pas de freins, ni de vitesse. © Radio France - Théophile Pedrola

Une histoire de famille, et d'excellence. Même s'il ne reste que peu de clubs en France. On y développe des techniques très compliquées, comme de jongler avec la balle en pédalant, ce qui permet d'éliminer facilement ses adversaires. Seuls huit joueurs y arrivent en France, dont quatre à Saint-Pierre-de-Varengeville ! 

Ecoutez notre reportage avec le club de polo-vélo de Saint Pierre de Varengeville

Le Grand Angle sport de la rédaction, c'est le samedi et le dimanche, à 8h45 et 11h03, sur France Bleu Normandie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess