Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Dacquois Jacques Lajuncomme élu à la tête de la Fédération française de surf

-
Par , France Bleu Pays Basque, France Bleu Gascogne

Jacques Lajuncomme, 64 ans, a été élu président de la Fédération française de surf ce samedi à l’issue d’une assemblée générale élective en visioconférence. Il succède ainsi à Jean-Luc Arassus.

Jacques Lajuncomme est également trésorier du Côte des Basques Surf Club. (photo d'archives 2008)
Jacques Lajuncomme est également trésorier du Côte des Basques Surf Club. (photo d'archives 2008) © Maxppp - Theillet Laurent

Jacques Lajuncomme, 64 ans, a été élu président de la Fédération Française de Surf ce samedi à l'issue d'une Assemblée Générale élective en visio conférence et d'un vote électronique. Licencié au Côte des Basques Surf Club, la plage de ses premières sessions, il est membre du comité directeur de la Fédération depuis 2016 et surfeur depuis près de 50 ans. Il était président de la Ligue de Nouvelle-Aquitaine de janvier 2013 à décembre 2020. 

Né à Dax en 1956, le nouveau président succède à Jean-Luc Arassus, qui était à la tête de la Fédération depuis 2005. 

Du changement, "dès 2021"

Pour sa première prise de parole, Jacques Lajuncomme a déclaré : "Les clubs de la Fédération Française de Surf et les écoles de surf labellisées ont élu une nouvelle équipe au comité directeur et un nouveau président. Le surf et ses pratiques ont évolué, notre responsabilité sur ces quatre années va être de remettre les clubs au centre et de co-construire avec l’ensemble des organes déconcentrés un projet en phase avec les évolutions de la société. Bien sûr, avec deux échéances olympiques, la performance sportive ne sera pas oubliée. Cependant notre sport ne se réduit pas au surf de compétition mais concerne toutes les disciplines qui seront valorisées, tout comme les actions sociétales solidaires telles que : 

  • la pratique féminine,
  • la pratique du surf pour tous en inclusion en collaboration avec les associations nationales (Handi Surf, Surf Santé, Surf Insertion),
  • la protection de l’environnement avec une prise de parole claire de la Fédération, 
  • l’éducation, la lutte contre les discriminations et les violences dans le sport

Enfin notre modèle associatif a besoin d’être rénové, notre Fédération doit évoluer dans sa gouvernance pour plus de transparence et de démocratie, nous proposerons donc, dès l’année 2021, des réformes."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess