Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Le gazon du Lawn Tennis club de Deauville attend ses premiers échanges

mardi 7 juin 2016 à 13:50 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Le Lawn Tennis club ouvre ses portes à Deauville. C'est le premier club de tennis sur gazon naturel en France. Il s'adresse aux professionnels mais également aux amateurs de Tennis. Un tournoi exhibition va permettre de tester ses cours avant l'ouverture au public le 13 juin

Martin Besançon (à gauche) et Grégory Brussot
Martin Besançon (à gauche) et Grégory Brussot © Radio France - Olivier Duc

Caen, France

Le Lawn Tennis Club est un projet lancé par deux Normands. "En Juin 2007, Greg Brussot m'appelle et me demande si j'ai vu l'article sur L'Equipe, se souvient son associé Matin Besançon. Les français ont des supers résultats sur gazon mais il n'y a aucune structure pour s'entraîner. Et il me dit que ce n'est pas un terrain qu''il faut faire chez nous mais un club de tennis sur gazon."

4,5 millions d'euros investis sur le petit Wimbledon normand

Neuf ans plus tard le projet de créer un "petit Wimbledon normand" est arrivé à terme. Les deux hommes ont investi 4,5 millions d'euros dans la construction de 14 terrains et d'un club-house.

"Il n'y a pas à priori le savoir-faire en France pour construire et entretenir des terrains de tennis en gazon naturel, relève Gregory Brussot. Donc on a été chercher l'expertise là où elle se trouvait notamment auprès de la Mecque du jeu sur gazon, c'est à dire Wimbledon mais aussi du Queen's et du côté d'Eastbourne. On a fait de nombreux voyages d'études. On a même acheté la terre en Angleterre. On s'est rapproché au maximum des standards anglais."

"On a même acheté la terre en Angleterre. On s'est rapproché au maximum des standards anglais"

Louer un court coûtera 40 euros de l'heure pour deux joueurs sans obligation d'être membre du Lawn Tennis Club. Il s'agit d'être accessible au plus grand nombre. "Là on est sur une offre unique en France, explique Grégory Brussot et puis on est sur des courts qui coûte quand même presque le double à construire et à entretenir qu'un court en terre battue."

Le club Deauvillais a également signé une convention avec la fédération française. elle permettra aux jeunes espoirs français de s'exercer sur le gazon. Le Lawn Tennis club comprend également un court central éligible pour un tour de coupe Davis. Il pourra accueillir des tribunes d'une capacité de 5000 places suivant les besoins.

Un tournoi exhibition pour lancer le Lawn Tennis Club

Avant d'ouvrir ses courts au public le 13 juin, le Lawn Tennis Club va organiser un tournoi exhibition engageant 6 joueurs pro.Jérémy Chardy (32e mondial) et Edouard-Roger Vasselin (183e) seront les têtes de série de cet open qui à terme aura pour objectif de se transformer en tournoi challenger. Les Normands Axel Michon et Jules Marie seront également engagés. Les premiers échanges sont programmés pour le 8 juin.

Le Reportage sur le Lawn Tennis Club de Deauville