Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Le Girondin Quentin Lafargue décroche l'or aux Mondiaux de cyclisme sur piste

vendredi 1 mars 2019 à 22:04 Par Camille Huppenoire, France Bleu Gironde et France Bleu

Champion du monde ! Le Girondin Quentin Lafargue a décroché ce vendredi soir l'or aux Championnats du monde de cyclisme sur piste, dans l'épreuve du kilomètre. Un autre Français, Michael d'Almeida, a pris le bronze.

Quentin Lafargue à l'arrivée de la finale du kilomètre.
Quentin Lafargue à l'arrivée de la finale du kilomètre. © Radio France - Leszek Szymanski/EPA/Newscom/

Bordeaux, France

Il n'était pas passé loin en 2016 (3e) et en 2017 (2e). Cette fois, l'or est bien pour Quentin Lafargue. Le champion girondin, né à Mazères, près de Langon, a dominé l'épreuve du kilomètre aux Championnats du monde de cyclisme sur piste à Pruszkow, en Pologne. Meilleur temps des qualifications, il a remporté la finale en 1'0''029, sans trembler, et en laissant son dauphin, le Néerlandais Theo Bos, à plus de 3 dixièmes. Un autre Français, Michael d'Almeida, complète le podium.

Une semaine fructueuse pour Quentin Lafargue

Après avoir décroché l'argent dans l'épreuve de vitesse par équipe, ce mercredi, Quentin Lafargue rapporte à la délégation tricolore sa première breloque dorée dans ces Mondiaux. Pour lui aussi, c'est une grande première : à 28 ans, le triple champion du monde juniors 2008 (kilomètre, vitesse individuelle, vitesse par équipe) n'avait jamais décroché de titre mondial chez les "grands."