Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Le Jumping international de Bordeaux se met en quatre

vendredi 9 décembre 2016 à 16:00 Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde

Pour faire face à un engouement croissant, les organisateurs ont décidé de faire passer l'événement de trois à quatre jours. Les champions olympiques français, un salon des étalons et un spectacle onirique seront début février quelques unes des attractions de cette édition 2017.

Pénélope Leprevost et l'équipe de France de saut d'obstacles seront très attendues à Bordeaux
Pénélope Leprevost et l'équipe de France de saut d'obstacles seront très attendues à Bordeaux - ©Jumping Bordeaux - C.Bricot

50 000 visiteurs en 2016, peut-être 55 000 en 2017. C'est l'ambition de l'équipe d'organisation qui a donc ajouté un plat de plus à un menu déjà copieux. Le parc des expositions ouvrira dès le jeudi 2 février pour fermer ses portes le dimanche 5 . Un jour supplémentaire donc mais aussi une plus grande capacité d'accueil puisque les tribunes disposeront de 400 sièges supplémentaires pour porter la jauge à 7200 places.

Le bon air de Rio à Bordeaux

Comme chaque année, Bordeaux, avant dernière étape de la ligue européenne, accueillera la crème du saut d'obstacles. Mais cette fois, les cavaliers français se présenteront avec l'or olympique autour du cou. Philippe Rozier, Kevin Staut, Pénélope Leprevost et Roger-Yves Bost ne se sont d'ailleurs pas endormi sur leurs lauriers brésiliens de l'été, les trois derniers figurant aujourd'hui dans le Top 12 mondial. On les retrouvera, entre autres, le samedi soir pour l'étape de coupe du monde et le lendemain lors du Grand Prix. Sans oublier, bien sûr, le prix France Bleu, partenaire de l'événement.

Roger-Yves Bost, un habitué du parc des expositions de Bordeaux - Aucun(e)
Roger-Yves Bost, un habitué du parc des expositions de Bordeaux - ©Jumping Bordeaux - C.Bricot

De l'or encore avec la 4ème édition du cross indoor où les Français, Astier Nicolas et Karim Florent Laghouag en tête, sont eux aussi montés sur la plus haute marche du podium olympique du concours complet.

Des étalons et des Métamorphoses...

Parmi les autres temps forts, la compétition d'attelage qui ne servira pas cette fois de cadre à la finale de la coupe du monde. Un statut que Bordeaux laisse cette année à Göteborg pour le récupérer en 2018.

Le sport, oui, mais pas seulement. Pendant quatre jours, 150 exposants animeront un salon entièrement gratuit. Un salon qui accueillera en son sein un petit nouveau, le salon des étalons du sport, dédié à la filière de l'élevage, où les plus grands haras de France viendront commercialiser leurs "produits" mais où le public pourra assister également à des démonstrations.

Enfin, après l'Ecole Royale de Jerez et le Cadre Noir de Saumur, c'est la Compagnie équestre du Domaine de Chantilly qui assurera le spectacle en présentant, le jeudi soir, "Metamorphoses". Inspirée des poèmes d'Ovide, cette création présentera vingt-six chevaux, des cavalières et de la voltige avec notamment l'ancien champion du monde Nicolas Andreani.

Métamorphoses, un spectacle onirique mettant en scène 26 chevaux  - Aucun(e)
Métamorphoses, un spectacle onirique mettant en scène 26 chevaux - @Domaine de Chantilly

Le jumping international de Bordeaux, c'est à vivre du 2 au 5 février en partenariat avec France Bleu.