Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Le kenyan vainqueur du marathon de Tours déclassé après les révélations de dopage

jeudi 11 octobre 2018 à 18:35 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Suite aux révélations concernant le dernier vainqueur du Marathon de Tours, sous le coup d'une suspension pour dopage, le comité des 20 kms de Tours a décidé de le déclasser.

Lazarus Too au micro de France Bleu et France 3 après sa victoire au marathon Touraine Loire Valley - © France 3
Lazarus Too au micro de France Bleu et France 3 après sa victoire au marathon Touraine Loire Valley - © France 3 - France 3 Centre

Tours, France

La semaine dernière, on apprenait quele  vainqueur du dernier marathon de Tours, Lazarus Too, n'aurait même pas dû avoir le droit d'en prendre le départ. Le kényan était en effet sous le coup d'une suspension de deux ans pour dopage. Cette sanction, prononcée par la Fédération Kényane d'Athlétisme, s'étend jusqu'en juillet 2019.

Le Comité d'Organisation des 20 km de Tours s'est du coup réuni ce jeudi pour évoquer le cas de l'athlète en présence de Michel Marle, Président du Comité de Prévention du dopage à la Fédération Française d'Athlétisme. 

Il a décidé de déclasser Lazarus TOO de sa place de premier du Marathon Touraine Loire Valley du 23 septembre 2018 et de remonter dans le classement et de verser la prime à Joseph KYENGO MUNYWOKI (2:13'11) à la première place du Marathon Touraine Loire Valley. Le comité a aussi décidé de verser la prime de record de 1.500 € la Ligue contre le cancer.