Tous les sports DOSSIER : Jeux paralympiques de Rio 2016

Le Lorrain Théo Curin, 16 ans, entre en lice aux Jeux Paralympiques de Rio

Par Cédric Lieto, France Bleu Sud Lorraine jeudi 8 septembre 2016 à 10:17

Le nageur lorrain Théo Curin participe à ses premiers Jeux Paralympiques
Le nageur lorrain Théo Curin participe à ses premiers Jeux Paralympiques - G.Picout

Le Meurthe-et-mosellan Théo Curin débute ses Jeux Paralympiques de Rio. Le nageur de seulement 16 ans, amputé des quatre membres, participe aux qualifications du 200 mètres nage libre aujourd'hui.

C'est le grand jour pour le Lorrain Théo Curin. A 16 ans, le nageur, originaire de Réhainviller dans le lunévillois, participe à ses premiers Jeux Paralympiques à Rio. Le benjamin de l'équipe de France, amputé des quatre membres depuis l'âge de six ans, réalise son rêve. Il prendra le départ des séries du 200 mètres nage libre ce jeudi. Il fait partie des quatre lorrains qualifiés pour les Jeux.

Une rage de vaincre

Le sport a permis au jeune homme de vivre son handicap, de l'accepter. Théo Curin a seulement six ans quand il est atteint d'une méningite. Pour qu'il puisse survivre, les médecins décident de l'amputer des quatre membres. Un tournant que l'adolescent analyse avec beaucoup de recul aujourd'hui :

Certes, ça a bouleversé ma vie mais je pense que si je n'avais pas été handi, je n'aurais pas eu cette détermination, pas eu cette rage."

Loin de chez lui dès 13 ans

Une rage qui l'incite à intégrer le pôle France de Vichy, à 13 ans, lui qui n'aimait pas l'eau. Un monstre de motivation et de travail, explique Philippe Croizon, son mentor, nageur de haut niveau lui aussi amputé :

Il est dans l'eau à six heures du matin. A huit heures, il est au collège. Quand il sort le soir, il a une heure de gainage et après il retourne dans l'eau, il a une heure d'étude et après, il dort. Et ça, tous les jours, même pendant les vacances. C'est plus que de l'abnégation, c'est un rêve à atteindre, et quand je vous dis que c'est du dépassement de soi pur et dur. C'est au delà du dépassement de soi ce que fait cet enfant."

La médaille n'est pas très loin, Théo Curin a terminé quatrième du 200 mètre nage libre lors des derniers championnats du monde.