Sports

Tennis - Le Moselle Open à Metz, c'est fini : le tournoi part à Taiwan

Par Faustine Mauerhan et Rachel Noel, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu dimanche 9 octobre 2016 à 10:54

Le Français Lucas Pouille aura été le dernier vainqueur du Moselle Open de tennis.
Le Français Lucas Pouille aura été le dernier vainqueur du Moselle Open de tennis. © Maxppp -

On le craignait depuis plusieurs années, c’est confirmé ce dimanche : il n’y aura pas d’édition 2017 du Moselle Open de tennis à Metz. Yvon Gérard, le patron du tournoi l'annonce dans Le Républicain Lorrain.

C'est officiel, la cession du Moselle Open a été signée samedi, indique Le Républicain Lorrain ce dimanche matin. Le tournoi de tennis quitte la France et part à Taïwan… C'est AOC qui le rachète, un consortium industriel qui brasse des milliards. Le financement de la compétition, c'est ce qui a fait tout basculer.

Pour rester au même niveau et ne pas devenir un tournoi de catégorie inférieure, il fallait le booster, augmenter les primes, afin d'attirer des joueurs du Top 25. C'est d'ailleurs ce que va faire le futur acquéreur en augmentant le prize money de 30%. Lors de l'édition 2016, après la défection de Jo-Wilfried Tsonga, ils n'étaient que trois participants, dont le vainqueur Lucas Pouille, à faire partie de ce fameux classement.

L'aide de la région Grand Est n'a pas été suffisante

Dans ce grand gâchis, le financeur qui est pointé du doigt, c'est la ville de Metz. Il y a un an et demi, elle a supprimé les 250 000 euros de subventions accordées au tournoi. L'équivalent de 8 % du budget. La région Grand Est avait bien annoncé son intention de tripler son aide financière pour tenter de sauver le Moselle Open, mais à la condition que la ville revienne dans le jeu.

L'autre coup dur qui a achevé d'enterrer le tournoi, c'est la création d'une compétition internationale annoncée pour 2017 : la Laver Cup, créée par le suisse Roger Federer. La première édition est prévue quasiment à la même date que le tournoi mosellan.

Partager sur :