Tous les sports

Le petit "Wimbledon français" sera Normand

Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) mardi 27 octobre 2015 à 18:56

Le futur court central du Lawn Tennis Club Deauville-Normandie
Le futur court central du Lawn Tennis Club Deauville-Normandie © Radio France - Olivier Duc

Le Lawn Tennis Club Deauville Normandie sera le premier et le seul club de tennis sur gazon naturel en France. Ces 14 courts dont 2 dédiés au haut-niveau seront achevés au printemps prochain. Ils devraient accueillir 10.000 joueurs par an, du pratiquant occasionnel au professionnel.

 C'est un dossier du quotidien sportif "L'équipe" qui a donné envie à  Grégory Brussot et Martin Besançon de lancer ce projet de 4,25 millions d'euros. "Il y a huit ans, l’Équipe fait un sujet sur le jeu du gazon en France et se demande pourquoi il n'y a pas en France de terrain sur gazon. On a pris l'article au mot. On est parti sur un projet d'abord de 4, puis 8 et finalement 14 courts pour arriver à une taille critique pour qu'économiquement cela puisse être rentable."

Jusqu'à 5000 places autour du court centrale

Le Club-house de 800 m2 est déjà sorti de terre et le futur court centrale a été ensemencé il y a trois semaines. Il pourra être entouré de tribunes temporaires de 5000 places pour accueillir de grands événements.  "C'est un projet qui est très suivi par la fédération française, explique Olivier Halbout, le président de la Ligue de Normandie, parce que c'est un projet unique en France. Dès la finale de Roland-Garros jouée, on s'est qu'il y a Wimbledon derrière. Et bien à deux heures de Paris, les joueurs pourront venir s'entraîner ici, faire un tournoi et se mettre en condition chez nous, en Normandie".

Le même terre que le tournoi du Queen's

Trois sociétés françaises achèvent les 14 courts en gazon naturelle mais pour la partie supérieure de la surface de court,  Patrice Therre a préféré acheter en Angleterre le produit du fournisseur du tournoi du Queen's . "On aurait certainement pu aboutir à une formulation réalisée en France, précise le gérant de Novarea mais il faut être un peu modeste. On manque de recul professionnel puisque c'est une première. On a voulu assurer le coup, il y a assez d'inconnu sur ce projet, n'en rajoutons pas une couche."

Le Lawn Tennis club Deauville Normandie organisera en juin prochain un tournoi-exhibition qui aura pour vocation de se transformer dès l'année suivant en tournoi pouvant attirer deux têtes d'affiches classées parmi les 50 meilleurs mondiaux.