Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Le premier podium de Pierre Gasly en Formule 1, deuxième du Grand Prix du Brésil

Un immense frisson ce dimanche pour Pierre Gasly. Le Normand termine 2e du Grand Prix du Brésil de Formule 1 à l’issue d’une fin de course totalement folle.

L'immense bonheur de Pïerre Gasly deuxième du Grand Prix du Brésil de Formule 1
L'immense bonheur de Pïerre Gasly deuxième du Grand Prix du Brésil de Formule 1 © Maxppp - Hoch ZWEI

Normandie, France

Le dernier podium d’un pilote français en Formule 1 remontait à 2015 (Romain Grosjean). Pierre Gasly a mis un terme à quatre saisons de disette à s’offrant la deuxième place du Grand Prix du Brésil ce dimanche. Le Normand, bien placé sur la grille de départ, a d’abord mené une course régulière avant de bénéficier de divers incidents. Mais sa dernière ligne droite en confrontation directe avec Lewis Hamilton restera un moment d’anthologie. 

Le film de la course

Brillamment qualifié en 7e position, Gasly grimpe d’une place sur la grille grâce à la pénalité pour changement de moteur infligée à la Ferrari de Leclerc. Dès l’extinction des feux le Normand parvient à se porter à la hauteur d’Albon (5e) mais un blocage de roue au premier freinage l’oblige à renoncer à attaquer celui qui l’a remplacé chez Red Bull. Il tentera de se montrer menaçant durant le premier tour mais sans succès. Gasly est donc 6e à l’issue de la première boucle

Le Normand va conserver cette position jusqu’au 10e tour, avant de se faire déposer par la Ferrari de son copain Leclerc, en pleine remontée après son départ de la 14e position. 

Gasly est l’un des premiers à passer au stand (23e tour) pour changer ses pneus et chausser des médiums. Tous les pilotes sont sur la même stratégie et le Rouennais va rapidement retrouver sa septième position, très loin des intouchables Red Bull, Mercedes et Ferrari mais avec une poignée de secondes d’avance sur Raïkkonen, son plus proche poursuivant. Une seconde valse de changement de gommes autour du 50e tour ne changera pas la hiérarchie mais Gasly va bénéficier d'un premier fait de course avec l’abandon de Bottas. Il passe en 6e position.

Cinq derniers tours de folie 

Un regroupement général sous safety va mettre du piquant dans des proportions inattendues pour les dix derniers tours ! Dans un premier temps le Normand parviendra d'abord à garder l’avantage sur Sainz et Raikkonen. Puis il va bénéficier de l’ahurissant accrochage entre les deux Ferrari (!) suivi d’un arrêt au stand étonnant d’Hamilton à cinq tour de la fin. Gasly se retrouve alors 3e derrière le safety Car ! Mais avec la Mercedes du sextuple champion du monde collée à ses rétroviseurs....

La relance de la course sera dantesque avec Gasly d’abord passé par Hamilton puis bénéficiaire d’un accrochage entre l’Anglais et Albon. La Red Bull est out alors que la Mercedes repart juste derrière la modeste Toro Rosso du Normand propulsée en deuxième position. Et celui qui a grandit à Bois-Guillaume va parvenir à conserver cette place position, bord à bord avec Hamilton, jusqu’au drapeau à damiers dans une dernière ligne droite d'une exceptionnelle intensité ! 

Le Normand s’offre donc le premier podium de sa carrière en Formule 1. Interrogé à sa descente de voiture, il tient des propos clairement orienté vers son équipe Toro Rosso qui a retrouvé au mois d’août après sa rétrogradation de chez Red Bull “Je suis tellement ému ! Surtout de partager ça avec mon équipe. Ils m’ont donné une voiture fantastique “. Il sera félicité par Hamilton ("Pierre a fait une fantastique dernière ligne droite") et recevra une belle accolade de Max Verstappen, vainqueur du la course.

Pierre Gasly devient le plus jeune pilote français de l’histoire sur un podium de la discipline reine du sport automobile, à l'age de 23 ans contre 25 ans pour Jean Alesi qui détenait le record !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu