Tous les sports

Le Rallye de la Côte Fleurie passe la 45e à Deauville

Par Jean-Pierre Blimo, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) jeudi 19 février 2015 à 6:00

Rallye Deauville Eric Brunson en course
Rallye Deauville Eric Brunson en course © JOEL PHILIPPON MaxPPP

On l’appelle souvent le « Rallye de Deauville » depuis sa création en 1964. Le rallye automobile de la Côte Fleurie revient ce week-end dans l’arrière pays et sur le bord de mer. Les organisateurs se frottent les mains. Vendredi et samedi, la 45e édition va réunir un plateau de grande qualité, avec une dizaine de pilotes du championnat de France.

La 45e édition du Rallye automobile de la Côte Fleurie se déroule donc ce vendredi et samedi autour de Deauville. Cette année, les organisateurs peuvent se vanter d’avoir attiré de nombreux prétendants de qualité. « Depuis de nombreuses années c’est le plus beau plateau que l’on puisse avoir » indique d’ailleurs Jean-Michel Guégan, qui a repris en main l’organisation depuis cinq ans.

Parmi les engagés, on retrouvera d’ailleurs des pilotes de la région comme Eric Brunson, quadruple vainqueur de l’épreuve, Pierre Ragues, Stéphane Pusteklnik, mais surtout Jean-Marie Cuoc et Pierre Roché, deux ténors du championnat de France. « Depuis de nombreuses années c’est le plus beau plateau que l’on puisse avoir » se réjouit Jean-Michel Guégan.

Une épreuve en bonne santé

Cela n’a pas toujours été le cas, mais « Depuis cinq ans, nous avons de très bonnes relations avec les autorités » précise l’organisateur. De plus, « les spectateurs sont de plus en plus disciplinés et on ne roule plus de nuit. » indique Jean-Michel Guégan qui avait proposé il y a cinq ans de courir l’une des épreuves sur le bord de mer. « J’ai présenté cette spéciale dès que j’ai repris l’organisation du rallye, la mairie de Deauville m’a suivi et continue de m’encourager dans cette voie. » indique le patron du rallye.

Un rallye exigeant

En terme de difficulté, « on devrait tourner autour de 50% d’abandons, On retrouve des spéciales techniques, comme celles de Genneville et Quetteville, mais aussi d’autres plus rapides, comme au Touquet, ce qui explique que beaucoup de pilotes présents à Deauville se retrouveront au Touquet trois semaines après» .

Le Rallye de la Côte Fleurie accueillera également une dizaine de voitures anciennes, autrement dit des VHC comme véhicules historiques de compétition, la plupart des années 70 et 80. Elles partiront une demi-heure avant.

Pratique

Vendredi

Prologue : à Saint-Etienne-La-Thillaye, 9,7 km à partir de 15h48 Spéciale du bord de mer 4,7 km à partir de 19h30  Samedi

Spéciales à  Quetteville, 18,5 km, Genneville 18,7 km, Blonville-sur-Mer 8,5 km, toute la journée jusqu’à 20h00.   Pour en savoir plus et accéder aux résultats en direct, rendez-vous sur le site officiel de l’épreuve www.rallyedelacotefleurie.org

Rallye de Deauville intw Jean-Michel Guégan