Tous les sports

Le Rallye Région Limousin - Lac de Vassivière vu par...

France Bleu Limousin mercredi 30 avril 2014 à 16:20

Rosine Chauffour au rallye du Limousin
Rosine Chauffour au rallye du Limousin © DPPI

Rosine Chauffour, concurrente du Championnat de France des Rallyes Féminin et originaire d’Uzerche, en Corrèze

Vendredi 9 mai

**Le Championnat de France des Rallyes poursuit son édition 2014 ce week-end avec le Rallye Région Limousin – Lac de Vassivière, manche bien installée au calendrier des équipages. Rosine Chauffour livre ses impressions avant le départ de l’épreuve **

«  Je suis ravie d’être au départ de ce rallye. C’est une fierté de venir rouler en Championnat de France des Rallyes. Je l’avais déjà fait en tant que copilote, mais en tant que pilote j’ai surtout l’expérience de la Coupe de France. Après y avoir terminé meilleur équipage féminin l’an dernier, nous avons eu envie de voir ce que nous pouvions faire au niveau supérieur. »

 «  J’ai commencé le rallye en copilotant mon père puis j’ai fait mes débuts de pilote en 2004, avec une 106, puis une 206 avec laquelle j’ai participé aux Rencontres Peugeot Sport. J’ai retrouvé le rallye en apportant des modifications à la 206 S16, avant d’opter pour une 206 RC. Ici, je roule avec une Citroën DS3 pour ma première sortie comme pilote en Championnat de France. Je disputerai au moins une autre manche du Championnat, mais j’espère réunir assez de budget pour en faire d’autres. »

 Leader du Championnat de France des Rallyes Féminin, Charlotte Berton a eu un mot à l’égard de l’arrivée de cette quatrième concurrente : « Ca fait des années que je suis engagée en sport automobile et je suis toujours très contente de voir d’autres filles faire ce choix. Il faut beaucoup de volonté pour y parvenir et j’espère que Rosine trouvera du budget pour faire le reste de la saison avec nous. » 

Samedi 10 mai

«  Malgré ma petite expérience d’une centaine de rallyes, je trouve que le niveau du Championnat de France est très élevé. Il faut rester concentrée tout le temps, être bien attentive et avoir de l’endurance. Les spéciales sont longues et très difficiles. Mais nous avons terminé la première journée sans faire d’erreurs, ce qui est une belle satisfaction, face à tant d’équipages expérimentés. »

 « C’est la première fois que je conduisais la DS3 sous la pluie. J’ai eu quelques difficultés à appréhender ses limites, notamment les freinages. Nous nous sommes fait quelques frayeurs mais, finalement, rien de méchant. Il faut s’adapter, c’est la clé de la réussite en rallye. Je pense que la deuxième journée se passera mieux, nous serons davantage dans le coup. Nous sommes en outre ravies d’avoir rejoint le groupe des pilotes inscrites en Championnat de France Féminin, et d’être sur le podium provisoire pour notre première sortie. »

Dimanche 11 mai

«  Nous sommes à l’arrivée et c’était tout d’abord notre premier objectif. C’est une très bonne chose que de le remplir. Ce samedi, j’ai beaucoup appris sur l’auto. En même temps, on s’est fait plaisir et on a progressé. Il reste du travail sur la voiture mais c’est une première manche du Championnat positive. Le fait de devoir composer avec la pluie n’a pas été chose aisée. »

 « Je dois reconnaître que le niveau est très élevé en Championnat de France, et donc en Championnat Féminin également. Les deux filles qui terminent devant moi sont clairement intouchables. Charlotte (Berton) est pilote officiel, elle a beaucoup d’expérience et réalise des essais. L’autre Charlotte, Dalmasso, a aussi un excellent niveau, elle fait des stages et a une auto performante. Autant sire qu’il y a un monde entre elles et moi. De mon côté, j’avais tout à découvrir. La suite pour moi, c’est un rallye régional et au moins une autre manche en Championnat, sans doute le Rouergue.»

Rosine Chauffour
/node/a73221ba-d04c-11e3-8e9c-005056a87fa3

Partager sur :