Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le SPO Rouen accueille du public et termine troisième du championnat de France

Le SPO Rouen termine troisième du championnat de France de tennis de table, c'est le meilleur classement de l'histoire du club, obtenu devant quelques spectateurs, ce vendredi 21 mai.

Le SPO Rouen s'impose pour son dernier match de la saison.
Le SPO Rouen s'impose pour son dernier match de la saison. © Radio France - Théophile Pedrola

Ce ne sont pas encore les 700 spectateurs du Kindarena, mais c'est encourageant en vue de la saison prochaine. Le SPO Rouen a accueilli une grosse cinquantaine de spectateurs, vendredi 21 mai, pour le dernier match de sa saison, contre Pontoise. 

Cela a été rendu possible par les nouvelles règles du déconfinement. "On pouvait accueillir 150 personnes dans le gymnase", détaille le président du club, Dominique Fache. Le SPO a dû s'exiler pour la saison au gymnase Colette-Besson, dans le sud de la ville.

Parmi les spectateurs installés, Christophe. Il se définit comme un "amoureux du sport". "Cela montre que la vie normale reprend. Cela nous a manqué, surtout pour les moments d'émotion, parce que c'est ça le sport... Je pense que les joueurs ressentent le public, et les cris d'encouragement." 

Christophe n'est pas un supporter comme les autres, il est surtout un partenaire du club, grâce à son entreprise. C'est à ce titre qu'il a pu venir voir le match, comme une cinquantaine d'autres personnes. Le club n'a pas pu mettre en place de billetterie. "Entre l'autorisation et le moment où l'on a les protocoles, il y a du temps. Donc on a fait le choix de ne pas accueillir de public, on aurait fait des frustrés ! On n'accueille que les partenaires, car on n'aurait pas pu organiser une billetterie dans de bonnes conditions", explique Dominique Fache. 

Mais les quelques spectateurs font quand même du bruit, encouragent, applaudissent : "Il y a quelques sports où il y a des applaudissements en boîte, là ils sont vrais, et ça fait plaisir", blague le président. 

Et ce soutien a peut-être poussé les joueurs a remporter la rencontre, 3 sets à 1 contre Pontoise. "Les joueurs sont soutenus, cela met encore plus de pression à l'adversaire et c'est une force pour nous, détaille le coach, Stéphane Ucliez, après le match. Normalement nous avons la meilleure affluence de France, donc le confinement ne nous a pas été favorable là-dessus..." 

Il faut croire que cela n'aura pas perturbé outre-mesure les joueurs. Le SPO boucle cette saison à la troisième place du classement, du jamais-vu ici. Et repartira la saison prochaine, avec son public, on l'espère, au Kindarena. 

Le reportage avec le SPO Rouen

Choix de la station

À venir dansDanssecondess