Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Le Stade lavallois athlétisme accueille les championnats de France d'épreuves combinées ce week-end

-
Par , France Bleu Mayenne

C'est un gros coup pour la section athlétisme du Stade lavallois qui accueille pendant deux jours les championnats de France d'épreuves combinées.

Le championnat de France des épreuves combinées d'athlétisme se tiendra ce week-end à Laval.
Le championnat de France des épreuves combinées d'athlétisme se tiendra ce week-end à Laval. © Maxppp - PASCAL BONNIERE

Laval, France

Laval organise ce samedi et ce dimanche, les championnats de France d'épreuves combinées d'athlétisme. La compétition se déroule au stade de l'Aubépin qui accueillera 128 athlètes sur huit catégories différentes

Des athlètes de renom

Le club lavallois a postulé deux fois pour recevoir l'événement. La première fois, c'est la ville d'Oyonnax qui a raflé la mise. Cette année, les championnats de France se tiendront bien en Mayenne. Pendant le week-end, les hommes participeront aux épreuves de décathlon, les femmes à celles de l'heptathlon

Si le Stade lavallois athlétisme s'est obstiné à postuler, c'est que Didier Bernard, le président du club voulait absolument accueillir ces championnats de France : "En Mayenne, jusqu'à maintenant, il n'y avait eu aucun événement organisé de ce type. Cela peut être source de recrutement dans les mois qui suivent"

Le public ne verra pas le décathlonien Kevin Mayer à l'oeuvre mais d'autres athlètes de renom seront présents. C'est le cas de Solène Ndama se réjouit Alain Tancrel, le représentant de la fédération d'athlétisme des Pays de la Loire : "Elle est l'avenir des épreuves combinées au niveau international. Elle a terminé troisième cet hiver aux championnats d'Europe séniors en n'étant qu'espoir"

Des investissements importants

Sur la piste également ce week-end, concourra le jeune Normand Steven Fauvel-Clinch, champion du monde cadets de décathlon. Si tous ces athlètes peuvent être accueillis pendant ces deux jours de jours de compétition, ce sera grâce à la mobilisation de 70 bénévoles.

Laval a pu prétendre à l'organisation de cet événement sportif après d'importants investissements souligne l'adjoint au sport de la ville de Laval, Alexandre Delanoë. Les athlètes utiliseront par exemple pour la première fois les nouveaux vestiaires, agrandis sur 100m² environ. "Cela a coûté plus de 200.000 euros à la collectivité, remarque Alexandre Delanoë. Laval et Laval agglomération investissent tant en matière de subventions pour l'organisation de cette compétition mais aussi en prêt de matériel. Nous avons un resurfaçage de la piste en projet"

Le Stade lavallois athlétisme peut également compter sur un tapis de perche neuf et 90 haies. L'événement coûte 38.500 euros au total.  Ces investissements peuvent permettre d'envisager prochainement l'organisation d'une compétition plus importante. Alain Tancrel ne ferme en tout cas aucune porte : "En terme d'infrastructures c'est possible mais il faut y aller tranquillement"

Les organisateurs espèrent que ces championnats favoriseront les vocations car ce week-end une seule athlète mayennaise concourt. Il s'agit de Laura Legros qui s’entraîne désormais au Mans. La ligue Auvergne-Rhône-Alpes représente à elle seule 20% des effectifs.

Alain Tancrel mise beaucoup sur Laura Legros, la seule Mayennaise présente ce week-end.

Les épreuves ont lieu de 10h30 à 19h00 ce samedi et de 9h30 à 18h ce dimanche.