Infos

Le surf sport olympique en 2020

Par Paul Nicolaï, France Bleu Gironde et France Bleu Pays Basque mercredi 3 août 2016 à 14:40 Mis à jour le mercredi 3 août 2016 à 15:54

Stéphanie Gilmore, championne du monde en 2012 au Roxy Pro à Biarritz place forte du surf européen
Stéphanie Gilmore, championne du monde en 2012 au Roxy Pro à Biarritz place forte du surf européen © Maxppp - Maxppp

Le surf va devenir d'ici vendredi un sport olympique, la consécration d'une campagne de lobbying qui a duré un quart de siècle. Le premier champion et la première championne olympique de surf seront consacrés à Tokyo en 2020.

Ça ne fait plus de doute : le surf sera bien sport olympique en 2020, même si on attend encore la décision officielle. A Rio de Janeiro,  le Comité International Olympique (CIO) annoncera les prochains sports olympiques au plus tard vendredi, ce sera le surf,  l’escalade, le karaté, le skateboard et le baseball, à partir des JO de Tokyo en 2020. Le 1er juin, le CIO a déjà validé la recommandation du comité d'organisation de Tokyo-2020 d’ajouter les cinq sports au programme des épreuves.

Le surf revendique 50 millions de pratiquants et une centaine de fédérations sur la planète, et la Fédération Internationale a débuté un intense travail de lobbying à partir de 1992. Le label "sport olympique" va procurer une couverture médiatique hors du commun à ce sport et lui ouvrir de nouveaux publics.

►►► ALLER PLUS LOIN | Surf : Biarritz a les Jeux olympiques de 2024 en ligne de mire

Concrètement, en 2020, 40 surfeurs seront sélectionnés pour la compétition olympique : 20 hommes et 20 femmes. Les nations majeures que sont les États-Unis, l'Australie et le Brésil pourraient bénéficier d’un quota plus important de participants. En attendant, la France espère bien montrer de quoi elle est capable lors des prochains championnats du monde par équipes qui seront organisés l'an prochain soit à Biarritz soit dans les Landes .

Partager sur :