Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Le tennisman Andy Murray annonce qu'il va prendre sa retraite cette année

vendredi 11 janvier 2019 à 8:08 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

L'ancien numéro un mondial Andy Murray a déclaré ce vendredi qu'il comptait prendre sa retraite en 2019. Le tennisman a dit espérer jouer à Wimbledon, mais a confié que l'Open d'Australie, qui commence le 14 janvier, pourrait être son dernier tournoi. L'Écossais est victime de douleurs à la hanche.

Andy Murray a annoncé qu'il allait prendre sa retraite en larmes, ce vendredi à Melbourne.
Andy Murray a annoncé qu'il allait prendre sa retraite en larmes, ce vendredi à Melbourne. © Maxppp - Daniel Pockett

"Il est possible que l'Open d'Australie soit mon dernier tournoi", même si c'est à Wimbledon qu'il voudrait "arrêter de jouer": l'Ecossais Andy Murray a annoncé, en larmes, sa très probable fin de carrière pour 2019, victime d'incessantes douleurs à la hanche.

J'ai fait à peu près tout ce que je pouvais pour essayer que ma hanche aille mieux et ça n'a pas beaucoup aidé" - Andy Murray 

A 31 ans, l'ex-numéro un mondial s'est rendu à l'évidence. "Je peux jouer avec des limitations. Mais avoir les limitations et la douleur ne me permet pas de prendre du plaisir en compétition ou à l'entraînement", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à Melbourne. "J'ai fait à peu près tout ce que je pouvais pour essayer que ma hanche aille mieux et ça n'a pas beaucoup aidé", a regretté Murray en référence à son opération de la hanche début 2018, qui l'avait éloigné des courts jusqu'en juin.

La douleur "vraiment trop forte" 

Il n'avait ensuite participé qu'à quatre autres tournois avant d'achever sa saison en septembre et de se concentrer sur sa remise en forme. "Wimbledon est l'endroit où j'aimerais arrêter de jouer, mais je ne suis pas certain que je pourrai le faire", a dit "Sir Andy", devenu en 2013 le premier Britannique vainqueur du tournoi anglais depuis 77 ans. "Je pense qu'il est possible que l'Open d'Australie (14-27 janvier) soit mon dernier tournoi", a-t-il aussi glissé, fataliste. "La douleur est vraiment trop forte, jouer comme ça, ce n'est pas quelque chose que j'ai envie de continuer".

Eliminé dès le deuxième tour du tournoi de Brisbane la semaine dernière, celui qui a dégringolé au 230e rang mondial a abandonné lors d'un match d'entraînement avec Novak Djokovic jeudi, après moins d'une heure de jeu.