Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le top 10 pour Esteban Ocon et Pierre Gasly au Grand Prix de Grande-Bretagne de Formule 1

Brillantes performances des Normands ce dimanche à Silverstone. Esteban Ocon termine 6e juste devant Pierre Gasly. Une double entrée dans les points acquise avec la manière : ils ont enchaîné quelques jolis dépassements.

Esteban Ocon (photo ci-dessus), sixième, devant Pierre Gasly, septième. Les deux Normands dans les points au Grand Prix de Grande-Bretagne
Esteban Ocon (photo ci-dessus), sixième, devant Pierre Gasly, septième. Les deux Normands dans les points au Grand Prix de Grande-Bretagne - DPPI@Renault Sports

De beaux dépassements et la récompense du top 10 pour Esteban Ocon et Pierre Gasly au Grand Prix de Grande-Bretagne de formule 1. Les deux pilotes normands se classent respectivement 6e et 7e de la course disputée ce dimanche sur le circuit de Silverstone. Le pilote ébroïcien a pu compter sur les nouveaux développements de l'écurie Renault pour réussir une belle seconde partie de course. Quand au Bois-Guillaumais, il a réussi un exploit en plaçant son AlphaTauri à une position flatteuse par rapport à son niveau. Gasly a même doublé la Ferrari de Vettel ! 

Le classement du Grand Prix de Grande-Bretagne 2020
Le classement du Grand Prix de Grande-Bretagne 2020

Esteban Ocon patient puis incisif 

Contexte : en difficulté lors des qualifications sur piste sèche depuis le début de la saison, Esteban Ocon est cette fois en 9e position, mais en pneus tendres. Le Normand devra impérativement réussir un bon départ sachant qu’il devra changer de gommes assez tôt dans la course.

Course : bon départ d’Ocon qui se porte à la hauteur de son coéquipier Ricciardo avant de devoir se rabattre. Il conserve sa 9e position. L’accident de Kvyat au 14e tour provoque les changements de pneus de quasiment tous les pilotes. Une aubaine pour le Normand qui efface ainsi son handicap des gommes tendres. Seul bémol l’arrivée simultanée des deux Renault aux stands a coûté un peu de temps et Vettel (Ferrari) est passé devant Ocon, qui se retrouve 11e (un seul pilote : Grosjean (Haas), est resté en piste avec ses pneus utilisés au départ)

Le pilote ébroïcien réussit ensuite une excellente seconde partie de Grand Prix. En passant Vettel (Ferrari) dès la relance puis en attaquant à de multiples reprises Stroll (Racing Point) avant de parvenir à le doubler à 5 tours du terme.  Il se retrouve alors 8e.

Sa fin de course est bonifiée par les crevaisons de Bottas (Mercedes) et Sainz (McLaren). Esteban Ocon passe sous le drapeau à damier en 6e position, deux places derrière son coéquipier Ricciardo. Les nouveautés apportées par Renault ont manifestement offert un gain de performance à la monoplace française.

Le magnifique final de Pierre Gasly

Contexte : régulièrement dans le haut des feuilles chronométriques depuis le début du week-end anglais, Pierre Gasly a dû se contenter de la 11e place sur la grille. Mais le Normand a l’avantage de choisir ses pneus et logiquement il privilégie l’option des mediums, plus endurants pour le premier relais.

Course : Gasly réussit un bon départ et vient brièvement menacer Vettel avant de se ranger derrière la Ferrari. Puis le Normand suit le rythme du peloton et se maintient donc en 11e position. Malheureusement, son avantage pneumatique disparaît au 14e tour après la violente sortie de piste de son coéquipier Kvyat. Tous les pilotes changent de gommes pour passer aux dures. Comble de malchance : son stand est un poil plus lent que les mécanos d’Alfa Roméo et Gasly se retrouve derrière Giovinazzi. Il est 13e lors de la relance.

Pierre Gasly affiche un très bon rythme en passant Giovinazzi (31e tour) et surtout Vettel (38e tour). Une AlphaTauri (ex Toro Rosso) qui double une Ferrari, l’image est rarissime en Formule 1 ! Ces dépassements, combinés à l’arrêt de Grosjean -le seul qui n’avait pas changé de pneus- permettent au Normand de rentrer dans le top 10. 

Pas rassasié, Gasly revient sur Stroll (Racing Point) puis passe, par l’extérieur (!), le Canadien en perdition. Comme Ocon, il profite des crevaisons de Bottas et Sainz pour gagner deux places supplémentaires dans les deux derniers tours. Pierre Gasly termine 7e de ce Grand Prix de Grande-Bretagne. Pour la deuxième fois de la saison il place donc sa modeste AlphaTauri dans le top 10. 

Hamilton gagne avec une voiture à l'agonie 

Le Grand Prix a été remporté par Lewis Hamilton sur trois roues ! Le Britannique a, comme Sainz et Bottas, été victime d'une crevaison... mais dans le dernier tour, ce qui lui a donné assez de temps pour atteindre la ligne d'arrivée au ralenti. Ce nouveau succès, cumulé à l'infortune de son coéquipier, lui permet de prendre le large au championnat du monde. 

Classement pilote

  • 1/ Lewis HAMILTON 88 points
  • 2/ Valtteri BOTTAS 58 points
  • 11/ Esteban OCON 12 points
  • 12/ Pierre GASLY 12 points

Prochain Grand Prix dans une semaine, toujours sur le circuit de Silverstone, dans ce championnat atypique avec calendrier bouleversé pour cause de Coronavirus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess