Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Super Besse : des courses de plus en plus électriques sur le Trophée Andros

samedi 12 janvier 2019 à 17:06 Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne

C'est la 30eme édition du Trophée Andros, sa 26eme étape à Super-Besse. Grande nouveauté cette année, les voitures électriques sont opposées aux voitures thermiques.

SUper-Besse: un circuit avec une visibilité quasi parfaite pour les spectateurs
SUper-Besse: un circuit avec une visibilité quasi parfaite pour les spectateurs - B. Bade

Super Besse, Besse-et-Saint-Anastaise, France

Cela fait dix ans que les voitures électriques sont présentes au Trophée Andros. Les débuts ont été difficiles mais au fil du temps, les voitures sont devenues plus fiables et performantes.  Ce sont des petites deux roues motrices, qui disputent une compétition qui leur est réservée, l'Enedis Trophée Andros Electrique. Les spectateurs se sont habitués au sifflement des moteurs, même si les "puristes" n'apprécient pas trop ces courses presque silencieuses.

Cette année, on passe à la vitesse supérieure! Trois voitures électriques participent à Trophée Andros Elite Pro, la course la plus réputée. Comme les voitures thermiques, elles ont quatre roues motrices et la bataille est intense. Dès la première course, les électriques ont montré qu'elles faisaient mieux que rivaliser puisqu'Aurélien Panis a remporté l'étape de Val Thorens. 

Un futur électrique

Il a même fallu limiter un peu leur puissance pour rétablir une équivalence avec les voitures thermiques. Les électriques avaient pourtant été bridées, de 500 à 300 chevaux. Leur puissance nominale était trop importante pour courir en toute sécurité sur la glace mais même à puissance réduite, les électriques semblaient plus compétitives. Elles ont donc été bridées une seconde fois à 270 chevaux pour obtenir un équilibre avec les 340 chevaux des voitures thermiques et une vraie bagarre sur la piste. 

Les organisateurs du Trophée Andros envisagent de passer au tout électrique dans quelques années. La décision n'est pas encore prise mais elle s'inscrirait dans la logique de ce Trophée. D'autant plus que cette année, la course réservée aux motos accueille également une moto électrique pour la première fois.

Si les voitures évoluent, le Trophée Andros et l'étape de Super-Besse ne changent pas. Traditionnellement, elle est regroupée sur une seule journée, avec les essais de 14 heures à 15H50 et les courses qui se succèdent de 16 à 22 heures, des horaires qui peuvent varier suivant la météo. C'est l'étape où les spectateurs sont les plus nombreux, autour de 10.000 chaque année; il faut dire qu'ils disposent de la butte qui leur offre une vue dégagée sur tout le circuit, à condition d'être bien équipé pour résister au froid. 

Les horaires des courses - Aucun(e)
Les horaires des courses