Sports

Les trois sportifs girondins à suivre aux Jeux Paralympiques de Rio

Par Stéphanie Brossard, France Bleu Gironde mercredi 7 septembre 2016 à 16:24

Romain Noble l'un des trois Girondins des Jeux Paralympiques de Rio
Romain Noble l'un des trois Girondins des Jeux Paralympiques de Rio © Maxppp - Maxppp

Ils sont trois à défendre les couleurs de la Gironde aux Jeux paralympiques de Rio jusqu'au 18 septembre : Damien Tokatlian et Romain Noble en escrime, et Grace Wembolua en équipe de France de basket fauteuil.

Trois semaines après les Jeux olympiques, les Jeux paralympiques débutent ce mercredi 7 septembre et jusqu'au dimanche 18 septembre. Plus de 4.350 athlètes en provenance de 176 pays. Parmi les 126 sportifs français présents à Rio, ils sont trois athlètes handisport à représenter Bordeaux et la Gironde.

Romain Noble

Il est né le 24 juin 1980 à Bordeaux. Il a découvert l'escrime à l'âge de 14 ans, en 1994, et malgré une malformation congénitale, il a concouru avec les valides jusqu'en 2008. Il est rentré des Jeux Paralympiques de Londres en 2012 avec l'argent. Il a également été médaillé d'or aux championnats du monde au sabre par équipe en 2010 et 2011, et à l'épée par équipe en 2010.

"content d'y être même s'il y a des économies dans l'organisation de ces Jeux"

Damien Tokatlian

Damien Tokatlian est l'autre escrimeur girondin, né en 1970 à Clermont-Ferrand. Il a été atteint puis guéri d'un cancer osseux dans son enfance. La maladie a rattrapé ce spécialiste du fleuret juste avant la trentaine. Sa hanche ne pouvait plus supporter aucun appui. C'est en fauteuil qu'il a décroché la quatrième place des Jeux Paralympiques de Londres en 2012.

"à Londres, j'ai eu une médaille en chocolat, et là je veux défendre les chances de l'équipe aussi"

Grace Wembolua

Elle a tout juste 20 ans, et c'est la plus jeune sélectionnée de l'équipe de France féminine de basket fauteuil. Sport qu'elle n'a commencé qu'en 2012. Elle avait été amputée des deux jambes sous les genoux après un incendie en 2003. Grace a été formée au pôle France Handibasket d'où sortent les meilleurs basketteurs en fauteuil de l'hexagone, au CREPS de Talence.

Reportage au Creps de Talence avec les camarades de Grace

A LIRE AUSSI:

Jeux Paralympiques : le calendrier sport par sport

Mickaël Jeremiasz : "Teddy Riner m'a dit de kiffer" ces Jeux Paralympiques

Partager sur :