Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports DOSSIER : JO 2016 : Les Bretons à Rio

Les Bretons aux JO de Rio. 3/10 : Léa Jamelot à la découverte des jeux

mercredi 27 juillet 2016 à 6:00 Par Thomas Lavaud et Magali Fichter, France Bleu Breizh Izel et France Bleu

La Finistérienne Léa Jamelot, à 23 ans, va participer à ses premiers jeux olympiques alors qu'elle fait partie de l'équipe de France de kayak depuis sept saisons maintenant

Léa Jamelot, membre de l'équipe de France de kayak quatre places, qualifiée pour les JO de Rio
Léa Jamelot, membre de l'équipe de France de kayak quatre places, qualifiée pour les JO de Rio © Radio France - Anne Tréguer

Gouézec, France

Elle fait partie des Bretons qui vivront les JO pour la toute première fois ! Léa Jamelot, née à Gouezec près de Pleyben, licenciée au CCK Quimper-Cornouaille, et membre du pôle France de canoë-kayak de Cesson-Sévigné, participera à l'épreuve de kayak 4 places en ligne (sur 500 mètres).

Objectif Top 5

Pré-sélectionnée pour les Jeux olympiques de Londres, elle n'avait pas été retenue. La bonne nouvelle est intervenue en juillet, à l'issue des championnats de France de Mantes-la-Jolie.

Cette sélection intervient après sept saisons au sein de l'équipe de France, durant lesquelles elle a participé à de nombreux championnats d'Europe et du Monde.

"Je me prépare comme un championnat du Monde. La démarche est la même, même s'il y a une saveur particulière" explique Léa Jamelot, âgée de 23 ans.

Avec un préparateur mental depuis six ans

A Rio, Léa Jamelot et ses trois coéquipières (dont Sarah Troel, de Saint-Grégoire) viseront le "Top 5" dans leur catégorie. "Le mental est aussi important que le physique, explique-t-elle. On doit créer une cohésion entre nous. Et individuellement, il faut résister à la pression. Je travaille avec un préparateur mental depuis six ans."

Léa Jamelot s'entraîne vingt heures par semaine, en plus de ses études en communication, à Rennes. Son bateau entrera en lice le 19 août, peu avant la fin de JO.

A SUIVRE : PIERRE LE COQ, PLANCHE A VOILE, SAINT-BRIEUC