Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Les championnats de France de sauvetage côtier sportif se sont déroulés à Hendaye

dimanche 30 septembre 2018 à 19:35 Par Valérie Menut, France Bleu Pays Basque

Ils ont nagé, ramé, couru pendant 4 jours à Hendaye, pour les championnats de France de sauvetage côtier sportif. Au programme : 6 disciplines, pour un sport pas tout à fait comme les autres.

Les compétitions ont duré 4 jours et réuni quelque 600 sauveteurs de toute la France.
Les compétitions ont duré 4 jours et réuni quelque 600 sauveteurs de toute la France. © Radio France - Valérie Menut

Hendaye, France

Six disciplines en individuel (hommes et femmes, de minimes à seniors) : 2 sur sable (le beach flag et le sprint), 4 dans l'eau (la nage, la planche -ou paddle board-, le surfski -ou kayak de sauvetage- et l'oceanman qui rassemble les 3 disciplines précédentes), voilà le menu copieux de ces championnats de France de sauvetage côtier sportif qui se sont achevés ce dimanche 30 septembre sur la Grande plage d'Hendaye. Ils ont rassemblé de véritables sportifs, un peu le gratin des Maîtres Nageurs Sauveteurs accomplis, ex ou en devenir, ce qui en fait un sport pas tout à fait comme les autres. "Un sauveteur qui est capable en compétition d'arriver rapidement pour tourner les bouées, sera capable d'arriver rapidement sur les plages pour sauver une victime" fait remarquer John Desperges (ex-MNS aujourd'hui entraîneur au Biarritz Sauvetage Côtier) à nouveau champion de France ce week-end (*). 

Le Biarrot John Desperges : avec la compétition "on est préparé à toutes les conditions possibles"

John Desperges, du Biarritz Sauvetage Côtier, champion de France senior - Radio France
John Desperges, du Biarritz Sauvetage Côtier, champion de France senior © Radio France - Valérie Menut

Ces championnats de France étaient placés sous l'égide de la Fédération Française de Sauvetage et de Secourisme, qui compte aujourd'hui environ 65 000 licenciés, dont 20 000 compétiteurs. Des chiffres en forte hausse puisqu'il y a 10 ans, ils étaient 25 000 licenciés dont 5 000 pratiquants sportifs. Cette augmentation est due à une meilleure structuration de la Fédération, "notre pratique est reconnue de haut niveau depuis 2011, nous avons un pôle France à Montpellier, et le sauvetage sportif cherche à entrer aux JO" explique Benoît Sudret, cadre technique à la FFSS. Le sauvetage côtier sportif est pour l'instant dans l'antichambre des Jeux Olympiques, avec une participation aux Jeux Mondiaux (au même titre que l'escalade, la pétanque ou le sumo), et la FFSS envisage de présenter la discipline en démonstration aux JO de Paris 2024.

Le sauvetage sportif et le sauvetage utilitaire sont intimement liés explique Benoît Sudret, cadre technique à la FFSS

Avant de pouvoir figurer aux JO, le sauvetage sportif doit encore simplifier ses compétitions, les "rendre plus lisibles pour le grand public, et plus visuelles aussi" insiste Benoît Sudret. Aujourd'hui, il y a des championnats de France "eau plate" (c'est-à-dire en piscine) et côtiers (littoral et plans d'eau), avec une multitude de disciplines. Les pays phares sont l'Australie et la Nouvelle Zélande. La France tire son épingle du jeu en "eau plate", 3ème nation derrière les Néo-zélandais et les Australiens.

(*) 3 membres du Biarritz Sauvetage Côtier ont été sacrés champions de France ce week-end : John Desperges en sénior, Santxo Etcheverry en cadet et Thaïs Delrieux en junior femme. Hossegor est le meilleur club, devant Biarritz et Capbreton.